implosion.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NEWS : UN NOUVEAU DESIGN AVEC LA SUBLIME KIM HYUN AH & UN ÉVÈNEMENT QUI VIENT TOUT JUSTE D'OUVRIR SES PORTES ! SOYEZ NOMBREUX !

Partagez | 
 

 implosion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: implosion.   Dim 4 Nov - 14:40



shadows. tears.

lights. smiles.


« Alors qu'es qui ne va pas aujourd'hui ? » La phrase typique d'un putain de médecin généraliste qui cherche à résoudre votre putain de problème par tous les moyens. Je vous présente sa phrase fétiche, il doit au moins la dire plus de trente fois dans la journée. Il croisa les bras contre sa poitrine et s'enfonça d'avantage dans son siège en cuir confortable, il fixa l'heure sur l'écran de son ordinateur, il était bientôt dix-huit heures. La femme ouvrit la bouche et commença son récit, Jared prenait cet air intéressé et hochait de la tête comme pour lui montrer qu'il suivait le fil de son histoire. Par moment, il avait l'impression d'être un psychologue et non pas un médecin. Ils commençaient par raconter leur soucis, puis ensuite ils terminaient en lui disant ; ça n'est qu'un petit rhume, c'est encore ce problème de coeur. « Vous avez bien vu le cardiologue ? » Il remontait ses rayban sur son nez, tournait son siège roulant en fonction qu'il soit face à l'ordinateur, pianotait sur son clavier, cliqué sur sa souris, recherchant le dossier du patient. Il regardait ce qu'il avait pu prescrire à la précédente visite et si certains examens étaient en cours, puis une fois terminée il se levait de son siège et disait : « Et bien nous allons voir ça. » Et alors il l'invitait à s'allonger sur le lit médicalisé. Il prenait ses outils, enfilé sa veste blanche pour paraître plus sérieux et posait ses doigts sur le poignet de la jeune femme, il prenait son pouls, puis il continuait avec la tension et pour terminer il prenait son poids. Puis il diagnostiquait à partir de là si ça n'était pas trop grave. Il s'intéressait parfois à la vie de certains patients, ils riaient avec les enfants et leur disait : « mais c'est que tu es devenu(e) grand(e) ! » Il savait à présent pourquoi il avait voulu devenir médecin. Cette envie d'avoir du contact humain, de sauver des vies. Vivre pour les autres, dépendre totalement des autres. C'était pour ça qu'il était devenu ce qu'il était aujourd'hui et il ne s'en plaignait pas. Il était heureux lorsqu'il enfilait sa veste de docteur. Une fois la séance terminait, il leur serrait la main et il appelait le client suivant avec ce magnifique sourire sur les lèvres. S'il plaisait aux femmes ? Bien sûr. Les plus vieilles l'appelaient mon garçon - l'une d'entre elles l'appelaient son fils - les plus jeunes mères s'habillaient avec des vêtements sexy, les adolescentes suivaient le même régime et les plus petites l'appelaient tonton ou grand-frère. Bien évidemment, il est aussi très apprécié par les hommes, peut-être moins mais tout de même.

Aujourd'hui. Mardi, serait un jour comme les autres. Il s'était levé à sept heures du matin et c'était rendu au cabinet en voiture. Il avait fait le ménage dans la salle d'attente, déposait de nouveaux magazines sur la table, il avait ouvert la fenêtre dix minutes puis l'avait refermé. Il avait longuement fixait la photo de sa soit-disant fille, il la laissait toujours sur son bureau et lorsqu'on lui demandait comment elle allait, il disait toujours : « très bien » S'ils savaient tous, la vie qu'il s'est forgé n'est qu'une illusion. Enfin, à huit heures les portes étaient ouvertes et il accueillait son patient le plus matinal. A midi, il fermait le cabinet pour une heure, il mangeait, fumait une clope et reprenait du service à treize heures. Voilà à quoi se résumait sa journée. Cinq heures de l'après-midi, son avant-dernière patiente se trouvait être une femme d'une trentaine d'année avec son enfant. C'était une fille, une adorable petite fille. Elle n'avait cessé de courir partout et de se cacher à chaque fois que Jared essayait de l'approcher ou la regardait. C'était adorable. La séance terminait il lui prescrit les médicaments qu'il fallait acheter en pharmacie pour que l'angine de la petite passe, après avoir réglé, il les raccompagna à la sortie du petit cabinet et accueilli sa dernière patiente de la journée. « Mademoiselle Kim. » Sa voix était claire et pleine de joie. Il l'invita à rentrer dans la pièce lui tenant la porte comme un gentleman, il s'inclina même un léger sourire sur les lèvres . Kim Min Jeong, une adolescente tout ce qu'il y a de plus banal. Une adolescente qu'il aurait aimé côtoyer à l'âge où il était encore gamin. Jared lui trouvait quelque chose de spécial, peut-être le fait qu'elle ne soit pas simplement jolie, mais qu'elle est un peu de jugeote. Une femme naturelle et seine d'esprit. Tout le contraire de Jared. Il prit la place sur son siège juste devant elle et la regarda un moment toujours ce sourire accroché sur les lèvres. Jared porta son regard sur l'écran de son ordinateur et pianota sur son clavier « Qu'es qui ne va pas ? Tu as mal quelque part ? » Il la tutoyait et elle faisait de même pour s'adresser à lui. Avec le temps, il se sentait tellement proche d'elle qu'il avait osé briser toutes cette barrière de trop grand respect. Il n'en voulait plus. Ça ne servait à rien de toute façon. « Tu portes une jolie robe aujourd'hui. » Il n'avait pas levé les yeux pour la regarder, mais il souriait, il l'avait constaté à son entrée dans la pièce. Il retira sa paire de lunette de vue et les posa sur la table et il se massa les tempes du bout des doigts « Quelle marque ? » Pourquoi, tu veux t'en acheter une ?




Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: implosion.   Mer 7 Nov - 20:55


La tête posée sur la cuvette de ses toilettes, la jeune coréenne hoqueta une énième fois, fermant les yeux. Elle était épuisée, à bout, et aurait été prête à parier qu’elle pouvait s’endormir, là, sur la cuvette en une fraction de seconde. Néanmoins, elle se devait de se montrer patiente, encore une petite heure et elle pourrait se rendre au cabinet médicinal. Son corps fut pris de soubresauts, entrouvrant délicatement les lèvres, elle pencha de nouveau la tête, se vidant de sa bile, une fois de plus. Cela faisait à présent trois jours que la jeune asiatique ne pouvait rien avaler sous peine de rendre immédiatement son repas mais voilà, ce midi, affamé, elle avait craqué pour un bol de riz. C’est fou ce qu’il était douloureux de vomir du riz. Saisissant un mouchoir, elle s’essuya les lèvres avant de se relever avec lenteur de manière à tirer la chasse d’eau. Se retournant vers le miroir, l’étudiante écarquilla les yeux surprise de se voir aussi faible dans le miroir. Un teint grisâtre, de vilaines cernes sous les yeux et une expression perdue. Ouvrant délicatement le robinet, minjeong passa ses mains en dessous de celui-ci, les mouillant ainsi avant de les passer à maintes reprises sur son doux visage. Il fallait qu’elle ait meilleure mine, elle ne voulait pas que Jared la voit ainsi, bien qu’étant son médecin généraliste, il n’en restait pas moins un ami, un être auquel elle tenait beaucoup tout en craignant l’image qu’il pourrait se faire d’elle. Après tout, elle ne le connaissait que via ses rendez-vous médicaux, ne l’avait jamais réellement vu à l’extérieur, pourtant elle l’apprécier tel un frère, un exemple. Le jeune homme était jeune, plus vieux qu’elle mais jeune et possédait déjà une très bonne expérience professionnelle, c’était ce genre d’homme que la jeune étudiante avait tendance à idéaliser. La plupart des filles de son âge en étaient encore au stade où elles fantasmaient sur des jeunes minets de leurs âges, de jeunes hommes obnubilés par l’alcool, la drogue et le sexe, dont la fidélité n’était qu’une option banale à laquelle ils ne souscrivaient que rarement. Minjeong ne généralisaient pas les choses, elle savait pertinemment que parmi les jeunes hommes de son âge, se trouver des étudiants sérieux. Pourtant l’attrait qu’elle éprouvait face à une valeur sûre se faisait bien plus intense. Un homme possédant une situation stable, ayant déjà vécus sa jeunesse et sachant pertinemment ce qu’il désirait, était généralement ce qui lui plaisait. Jared représentait donc, en quelque sorte, son idéal. Ce n’était pas pour autant qu’elle était intéressait pas lui, l’aspect père marié de son généraliste était de trop, et la faisait généralement retombait sur terre. Après tout elle n’était encore qu’une étudiante.

Se remaquillant délicatement de manière à faire bonne impression, la coréenne expira lentement tentant de calmer ses nausées. Elle se dirigea ensuite vers son lit, se déshabillant tout en marchant avant de s’emparer d’une robe offerte récemment par son meilleur ami. Une magnifique robe dans les tons bleu, bizarrement elle se doutait fortement que le jeune homme ne s’était guère moquait d’elle dans le prix de celle-ci, toutefois la jeune femme était bien trop pauvre pour pouvoir ne serait-ce que deviner de quelle marque il s’agissait. Tout ce qu’elle avait su faire c’était remercier son ami, les larmes aux yeux comme à son habitude. Elle n’avait pas l’habitude qu’on lui offre des cadeaux, il fallait aussi avouer que l’orphelinat dans lequel elle avait grandi n’avait guère les moyens de gâter les enfants qu’ils accueillaient. Enfilant la petite robe, l’étudiante tira sur le bas de celle-ci espérant couvrir un peu plus ses jambes. On lui avait que trop répété que la longueur de ses robes n’étaient pas respectable, pourtant cela ne l’empêchait pas d’en revêtir encore et encore. Saisissant son sac à main, elle se chaussa après avoir enfila de longues chaussettes jaunes extrêmement chaude, ce qui l’empêcherait peut-être d’attraper froide. Elle avait un style vestimentaire bien spécial que voulez-vous, mais c’était la seule manière qu’elle avait trouvé afin de se faire son propre style vestimentaire avec le peu de budget qu’elle possédait. Passant une main dans sa chevelure, elle saisissait ses clés avant de quitter l’appartement veillant bien à refermer derrière elle. Le cabinet n’était pas bien loin, c’était donc après avoir pris le bus, qu’elle atterrissait devant la bâtisse, en avance de quelques minutes tout comme à son habitude.

Il n’y avait plus personne dans la salle d’attente lorsqu’elle y pénétra, elle préférait d’ailleurs cela. Cela l’empêcherait de se sentir honteuse lorsqu’elle aurait vomis sur la moquette de celle-ci. S’asseyant délicatement, elle posa une main sur son front tout en fermant les yeux, même pas de fièvre. Pourquoi n’avait-elle que des nausées ? Alors qu’elle commençait tout juste à se questionner, la porte du cabinet s’entrouvrit la faisant sursauter par la même occasion tandis qu’une femme et sa petite fille quittait celui-ci. « Mademoiselle Kim. » Se levant délicatement tout en tentant de ne pas vaciller la jeune femme se dirigea vers son généraliste, le regard baissé. C’était tout minjeong, elle trouvait même le moyen d’être gênée devant son médecin. Le remerciant d’un hochement de tête, elle pénétra dans le cabinet, se dirigeant immédiatement sur la chaise destinée à la clientèle. Les nausées revenaient et elle se forçait tant bien que mal de les refouler, ce n’était pas le moment de vomir, non. Jared se positionna face à elle, comme à ses habitudes et ce, avec ce petit sourire qu’il lui adressait constamment. Lorsqu’il lui demanda si elle allait bien et où est-ce qu’elle avait mal, la jeune femme ne put s’empêcher de grimacer, tout en expirant une grande bouffé d’air. « je-je j’ai beaucoup de nausées, de-depuis trois jours, je n’arrive mê-même plus à dormir. » Bien que maquillé, il n’était pas dur de remarquer à quel point ses cernes étaient belles et bien présentes. Passant ses mains sur ses cuisses avec nervosité, elle fixa le jeune homme du regard tentant de penser à autre chose qu’à ses nausées. «  euh, je ne m’y connais pas-pas trop en marque, c’est mon meilleur ami qui me l’a o-offerte. » Dans d’autres situations, elle aurait été gênée de bégayer devant lui cependant il s’agissait ici du généraliste qui l’a suivait aussi pour son bégaiement, elle n’éprouvait aucune gêne face à celui-ci, d’ailleurs elle bégayait beaucoup moins lorsqu’elle était en la présence de quelqu’un de confiance. Croisant les jambes, elle tournant délicatement la pièce visualisant pour la énième fois celle-ci, elle se sentait bien ici, en sécurité et surtout à l’aise. «  je ne manges plus non plus mais je continues tout de même à vomir … de la bile.  » Une nouvelle grimace se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle posait ses mains sur le bureau pianotant nerveusement sur celui-ci. Elle était stressée et elle stressait par la même occasion autrui. Plongeant son regard dans celui de Jared, elle lui adressa un doux sourire avant d’entrouvrir délicatement les lèvres «  désolé c’est écœurant et pas très appétissant, mais dis as-tu une idée de ce-ce que j’ai ?  » Elle avait pensé à diverses possibilités, indigestion, gastro, stress même au fait de pouvoir être enceinte toutefois la dernière possibilité ne pouvait-être envisageable. A moins qu’elle ne soit la vierge marie ?





♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: implosion.   Jeu 8 Nov - 18:26


« Min Jeong, tu ne serais pas enceinte ? » Jared rit très doucement, blague à part. Il déboucha sa petite bouteille d'eau, s'en servi une petite quantité qu'il but d'une traite. L'eau était une chose qu'il aimait par-dessus tout, contrairement à certaine personne qui se focalisent plus sur les boissons alcoolisés ou même les sodas. Il préférait l'eau à toutes ses choses, il la sentait redescendre le long de son oesophage, l'hydrater et ce qu'il aimait encore plus c'était lorsqu'elle était bien fraîche - même en hiver - il reposa son verre à côté du clavier et retira ses lunettes en ne la lâchant pas du regard. Il la constatait attentivement, ses yeux lorsqu'ils croisaient les siens, sa bouche, sa peau laiteuse et puis ses cheveux qui retombaient sur ses épaules et sa robe. Des nausées depuis trois jours ? Un manque de sommeil atroce, Jared s'humecta les lèvres ne la lâchant pas du regard. Elle avait un goût très prononcé pour la mode, il aimait cette touche d'originalité chez une femme. « euh, je ne m'y connais pas-pas trop en marque, c'est mon meilleur ami qui me l'a o-offerte. » Il sourit hocha tout simplement de la tête, son bégaiement était beaucoup moins prononcé qu'il y a quelques mois, il lui avait prescrit de nombreux orthophonistes mais, elle avait refusé de leur prêter attention. Alors, il essayait du mieux qu'il pouvait de la faire évoluer du mieux qu'il pouvait. Tout d'abord, il la faisait lire beaucoup, les livres n'étaient souvent pas intéressants et bourrés de mots compliqués - termes médicaux - qu'il se devait de lui expliquer. Ces séances se faisaient alors beaucoup plus longues, c'est pour cela qu'il lui conseillait de venir en fin de journée. Il ferma les yeux et soupira doucement, dans tous les cas elle portait une très jolie robe, son ami avait bon goût. Il se leva doucement de son siège comme ne pas se brusquer et posa ses fesses sur le bureau, juste en face la jeune « je ne manges plus non plus mais je continues tout de même à vomir ... de la bile. » Jared grimaça. C'est une gastro ou une intoxication alimentaire, ça ne peut être rien d'autre. Pourtant, il ne rendit pas son diagnostic tout de suite, il se contenta de fixer ses poignets, il fixa sa soit-disant bague de mariage, il l'observa longuement. Jared avait donc une vie si parfaite ? Une femme, une fille, un mariage en or, une vie assez privée, mais il montrait le visage d'un homme heureux et en ce qui concerne Manuel, il n'avait rien, il était perdu. Jared, avait parfois du mal à se mettre dans la peau de cet autre homme, il lui arrivait même de ne pas se retourner lorsqu'on l'appelait par ce prénom dont il ne s'y faisait toujours pas. Changer de vie ça demande pas mal de choses, beaucoup de sacrifice aussi.


Il ferma les yeux un instant et reporta toute son attention sur la conversation, les doigts de la jeune fille tapotaient régulièrement sur le bureau, qu'avait-elle ? Cette nouvelle envie de gerber ? Oh non, surtout pas ici. « désolé c'est écoeurant et pas très appétissant, mais dis as-tu une idée de ce-ce que j'ai ? » Il n'y avait pas de quoi s'excuser, il avait l'habitude de ce genre de situation et elles n'étaient en rien écoeurantes. Il avait une idée, oh oui. Mais il voulait tout d'abord en être sur. Il se dirigea vers le lavabo et ses lava tranquillement les mains, il prit même soin de les laver une seconde fois, il sortit une petite cuvette au cas où l'envie lui viendrait tout d'un coup, puis il enfila ses gants. « Allonge-toi. » dit-il alors qu'il lui indiquait le lit médical. Une fois ça de fait, il passa sa main sur son front, une petite fièvre. Il sortit son tensiomètre, prit sa tension et il ne tarda pas à prendre son pouls. « Tu ressens ce besoin de boire constamment ? » Il prit une pause, son regard dans le sien, il posa une main sur la cuisse de la jeune fille. « Je pencherais plutôt pour une indigestion alimentaire. Qu'es que tu as mangé récemment ? » Il sortit de la pièce et alla lui préparer un bon thé qu'il lui tendit lorsqu'il revint dans la pièce, ça ne dura que quelques minutes. Il reprit place sur le lit médical et la regarda constater le contenu. « Je n'ai pas de boisson gazeuse, mais si tu n'aimes pas le thé je peux aller te chercher un verre d'eau. » Jared, un homme très doux, très attentif, il n'avait rien du tueur qu'il avait bien pu être plus jeune. Il posa sa main sur le ventre de la jeune fille et il le massa lentement. « Il va falloir privilégier certains aliments, éviter de boire des produits laitiers ou les choses de ce genre. Tu as pris des médicaments ? Si c'est le cas, arrête. Il va juste falloir reprendre une bonne alimentation. » Il passa ses doigts dans les cheveux de la jeune fille. Elle avait quelque chose qui ne ressemblait pas aux autres ado qu'il avait pu croiser. Surement son regard. « Dis-moi jeune fille, tu ne m'as jamais montré ton petit-copain. » Parce qu'il était sûr qu'une aussi jolie femme qu'elle avait quelqu'un dans sa vie, c'était même sûr et certain et il aimait bien connaître le nom de cet homme qui pouvait posséder une aussi jolie femme. Il afficha un sourire charmeur et laissa sa main retombait sur sa cuisse.Il était curieux voilà tout.






Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: implosion.   Mar 13 Nov - 20:43


«  Je suis encore vierge l’aurais-tu oublié.  » Joignant son rire à celui de son généraliste, la coréenne passa délicatement une main dans sa chevelure tout en croisant les jambes scrutant le jeune homme. Bien sûr qu’il le savait, ce n’était qu’une blague à part, la jeune femme était bien trop proche de celui-ci pour le lui avoir caché à moins que ce ne soit parce qu’elle était innocente au point de raconter sa vie sans se rendre compte que certain détails n’étaient point nécessaire. Après tout Jared n’était pas son gynécologue. Quoique l’idée n’aurait pas été déplaisante, enfin sûrement moins gênante que l’idée de s’imaginer ausculté par un inconnu. S’humectant la lèvre inférieure d’un léger coup de langue, la coréenne se releva afin d’aller s’allonger comme venez de le lui demander son généraliste. Obéissante, elle s’étendit délicatement sur le lit médical, fixant le plafond. Elle stressait constamment lorsqu’il s’agissait de se faire ausculter, le fait même que l’on regarde son corps d’aussi près la perturbait. Elle n’était pas réellement complexée mais n’avait juste pas l’habitude que l’on s’attarde sur son corps, ses formes avec autant de concentration. Fermant les yeux lorsqu’il posa sa main sur son front, elle hocha sa tête acquiesçant ainsi à sa question. Elle avait extrêmement soif ces derniers temps, beaucoup trop d’ailleurs, passant son temps à boire de l’eau et à uriner ce qui ne représentait que cinquante pourcent de son temps puisque le reste était occupé par ses nausées. « Des huîtres. Ils disaient que c’était aphrodisiaques pas mauvais pour mon estomac. » Minjeong afficha une petite grimace, c’est yeux toujours posé sur le plafond tandis qu’elle soupirait. Aimer tester la cuisine occidentale était l’un de ses passetemps favoris, bien que ne mangeant que très peu la jeune étudiante aimait découvrir, tester la nourriture étrangère. Qui aurait pu deviner que ses huîtres achetaient chez un poissonnier au marché la rendrait malade ? Certes elles ne semblaient guère appétissantes mais après tout cela aurait pu être normal, non ? Se redressant délicatement elle s’empara du thé que lui tendait le jeune homme, souffla dessus pour que celui-ci ne soit pas trop chaud et remercia le généraliste en lui adressant un doux sourire. C’était sûrement le seul homme qui se montrait aussi attentif à son égard, il ne lui montrait aucune pitié et ce dans chacun des gestes qu’il effectuait à son égard, ne prenant ainsi en aucun cas en compte le fait qu’elle soit bègue, après tout il ne s’agissait que d’un problème d’d, ne prenant ainsi en aucun cas en compte le fait qu’elle soit bègue, après tout il ne s’agissait que d’un problème d’élocution rien de bien grave. La jeune serveuse se sentait ainsi plus naturelle, plus semblable à autrui lorsqu’elle se trouvait à ses côtés, elle appréciait ses gestes tendres et non déplacés, le sourire qu’il lui adressait et plus encore son doux regard posé sur elle. Posant ses lèvres contre le rebord de la tasse, elle cligna des yeux écoutant silencieusement les consignes de son aîné. Elle qui raffolait des produits laitiers tacherait de se faire violence en cessant de s’en alimenter, du moment qu’elle pouvait arrêter de vomir et reprendre son activité professionnelle. La main du jeune homme massant son doux ventre la fit légèrement rougir tandis qu’elle reprenait une position allongée, la tasse prenant place sur un meuble à ses côtés. Ce n’était plus aussi douloureux maintenant qu’elle y pensait, la tisane avait réussis à diminuer sa nausée et la main adroite du jeune homme suffisait à calmer sa douleur. C’est donc tout en expirant, déçue qu’elle accueillait la main de celui-ci dans sa chevelure, la présence de celle-ci ayant été si agréable sur son ventre. « Dis-moi jeune fille, tu ne m'as jamais montré ton petit-copain. » Ses joues s’empourprèrent, revêtissant un magnifique teint rose tandis qu’elle détournait les yeux du jeune médecin. La coréenne était bien trop complexe pour se permettre d’avoir un petit ami, disons qu’elle ne se voyait guère sortir avec un homme qui ne correspondait pas à ses critères, il lui fallait trouver l’homme avec qui, elle se sentait de parcourir un bout de chemin. L’homme avec qui elle ferait sa première fois, celui avec qui pourquoi pas elle se marierait. A quoi bon se mettre avec un homme si ce n’était pas pour fonder quelque chose de concret. L’amusement ne l’intéressait pas, elle n’en voyait pas l’utilité si ce n’était se fonder une sale réputation et mettre en danger son état de santé, en couchant de gauche à droite au risque de se voir refiler une mst. Elle pouvait très bien s’amuser auprès de l’homme qu’elle désirerait épouser, s’amuser sexuellement parlant, découvrir et expérimenter avec un seul et même homme, la diversité ne l’intéressant guère. Mais voilà, cela n’intéressait pas la plupart des hommes de son âge et ce n’était pas réellement un tort après tout elle aussi ferait mieux de penser à sa jeunesse avant de s’envisager mariée.

La main de Jared posée sur sa cuisse, la ramena rapidement à ses esprits, lui arrachant un petit hoquet de surprise. «  je n’ai personne. Disons que je n’ai pas encore trouvé le b-b-bon.  » Son regard se posa sur la main posée sur sa cuisse tandis qu’elle se relevait délicatement. Ce geste n’aurait pas dû la choquée, après tout cela était un geste tout à fait normal venant d’un médecin mais venant de Jared cela la mettait mal à l’aise. Probablement parce qu’elle pensait à la femme de celui-ci, qu’elle n’aurait à sa place pas apprécié que son mari pose ses mains sur une adolescence sans entreprendre d’ausculter la partie actuellement touché, oui probablement pour cela, à moins que ce ne soit parce que le jeune homme ne la laissait pas de marbre. «  dis, sans vouloir paraître déplacé mais, cela n’a jamais gêné ton épouse de savoir que tu pouvais touché d’autre femmes qu’elle ?  » Instinctivement, elle vint poser sa main sur celle de Jared tout en le scrutant. Est-ce qu’il avait déjà ressentis de l’attirance pour une autre femme que son épouse ? «  Je veux dire mmh, cela ne te trouble pas de devoir toucher le corps d’une autre femme que celle que tu aimes ?  » Question enfantine certes mais cela l’intriguait, après tout il voyait des femmes en sous-vêtements tous les jours, certes pas forcément belles et attirantes mais n’était-ce pas gênant ? Se mordiller la lèvre inférieure, elle glissa de nouveau son regard sur leurs mains. Pourquoi ne cherchait-elle pas à retirer la main de Jared de sa cuisse ?




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: implosion.   Lun 19 Nov - 22:36


Min Jeong, la femme qu'il aurait aimé connaître lorsqu'il avait son âge, la femme qu'il aurait aimée normalement, peut-être celle qui lui aurait donné la force de ne pas faire face à tous ces secrets, cette peine et cette méfiance. Lorsqu'il la regardait dans les yeux, il voyait cette possibilité d'avenir qu'il aurait pu avoir. Oh, c'était peut-être ce genre de femme qu'il aimait. Celle qui l'aurait peut-être fait oublier ses pensées incestueuses envers sa petite soeur. Depuis leur première rencontre, Jared avait éprouvait le désir de lui parler plus qu'aux autres, de la connaître tout simplement. Il ne demandait rien d'autre, il laissait les choses passer sans la brusquer, tout naturellement, jusqu'au jour où elle lui demande tout simplement de l'aider en ce qui concerne son bégaiement. Il se souvient l'avoir longuement regardé, lui l'aider ? Il n'était qu'un simple médecin généraliste et pourtant il avait accepté de la prendre sous son aile et de l'aider à sa manière et ça avait l'air de porter ses fruits. Les jours passaient, les semaines et maintenant plus de six mois et il avait prit l'habitude de la voir dans son cabinet. A présent, elle le tutoyait même, il avait tué cette barrière de politesse pour pouvoir être un peu plus proche avec la jeune fille, qu'elle le voit un peu comme un grand-frère, un ami et parfois il se demandait s'il n'en avait pas trop fait. Il la regarda finir le fond du breuvage brûlant qui devait à présent faire son effet. C'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour la calmer pendant quelques heures, ensuite il fallait qu'elle reprenne une très bonne alimentation avec la suppression de pas mal d'aliments, comme les produits laitiers. Ça devrait aller comme ça, d'ici une semaine tout irait pour le mieux. Le meilleur remède avec en prime beaucoup de repos. Il s'humecta rapidement la commissure des lèvres et massa doucement son ventre, il osa même passer une main dans ses longs cheveux. Alors comme ça elle n'avait personne dans sa vie, pas de copain, rien du tout ? C'est juste incroyable, une aussi jolie fille qu'elle ? Il ne lui cacha pas sa surprise en écartant abusivement les yeux. Quelqu'un de normal aurait peut-être dit : Profite ! Tu es jeune, il faut profiter de la vie. Mais en ce qui concerne Jared, il n'a jamais vu ça de cette façon, si profiter de la vie veut dire écarter ses jambes à la masse d'hommes qui le désir, s'empiffrer d'alcool, fumer et faire la fête jusqu'à pas d'heures. Le médecin n'était pas de cet avis et il l'a toujours bien vécu. « Il viendra, il faut juste être patiente. Tu aimerais te marier plus tard ? » Il avait à présent cessé de la masser, maintenant, il la regardait, sa main posait sur sa cuisse. Ce contact le rendait joyeux, la texture de sa peau était des plus agréables, laiteuse, beaucoup trop douce, il avait presque envie de la pincer. Son genre de femme, Min Jeong était possiblement son genre de femme, mais il avait du mal à le voir dû à son âge.

Elle finit par briser de nouveau le silence agréable qui c'était doucement propagé dans la pièce. « dis, sans vouloir paraître déplacé mais, cela n'a jamais gêné ton épouse de savoir que tu pouvais touché d'autre femmes qu'elle ? » Jared laissa ce magnifique sourire orner ses lèvres, il était d'une légèreté, le voir sourire était un plaisir pour les femmes qui l'admiraient. « Je veux dire mmh, cela ne te trouble pas de devoir toucher le corps d'une autre femme que celle que tu aimes ? » Il fixait la main de la jeune fille, puis la sienne, un contact qu'il appréciait. Le médecin ne prit pas la peine de lui répondre tout de suite, il la laissa patienter un bon moment avant de lui répondre. Non, il ne réfléchissait pas, il avait déjà la réponse en tête depuis qu'elle lui avait posé la question, mais il avait envie de répondre à son aise. « C'est une bonne question. Mais, elle ne m'a jamais fait la remarque à ce sujet. Je pense qu'elle me fait pleinement confiance. » Il marqua une pause, ses pensées s'étaient tournées sur sa soeur, cette soeur qu'il aimait plus qu'il ne le devrait, sa soeur ne lui en voulait jamais, il pouvait faire n'importe quoi, elle le pardonnait « Et puis je n'ai pas le choix, ça fait partie de mon boulot. » Il passa à nouveau sa main dans les cheveux de la bègue, qu'es qu'elle pouvait être curieuse, mais tellement innocente « En vrai, je vais te dire un secret. » Peut-être pas celui qui cache la mort de ses parents, peut-être pas celui de sa relation ambiguë avec sa petite soeur et surtout pas celui qui porte sur sa fausse identité ; non juste un petit secret de rien du tout qui ne lui fera pas de mal. « La relation avec ma femme est assez compliquée. » La relation avec ma soeur est compliquée. Il l'avait embrassé lors de ce soir en rentrant chez eux, il avait prit plaisir à le faire et sa soeur n'avait pas l'air dégoûté. Elle avait aimé ? Une partie du garçon espérait que ça ne soit pas le cas, ils ne pouvaient engendrer ce genre de relation, qu'es qu'il dirait à son frère si ça arrivait ? Ça serait la cerise sur le gâteau, en plus de lui avoir désobéit, il couchait avec un membre de sa famille, il le tuerait de sang froid, comme il avait tué leur père. Il souffla doucement, et croisa le regard de Min Jeong. « Je t'avoue, que faire face à une aussi jolie femme que toi me perturbe un peu. » Il se mit à rire tandis que ses mains faisaient glisser sa petite robe le long de ses cuisses pour constater de plus près son ventre. « Ma femme serait jalouse. » Il zieuta la petite culotte qu'elle portait, elle lui correspondait bien, c'était tout à fait elle. Adorable. Il passa sa main chaude sur son bas ventre, le tissu du sous-vêtement du bout des doigts, puis entre ses jambes de haut en bas. Il ne savait plus trop ce qu'il faisait, il laissait ses désirs prendre le dessus. Il se pencha et s'approcha doucement d'elle, son visage très proche du sien. « Est-ce que ça te déplaît que je fasse ça ? » Il ne voulait pas non plus la forcer, si ça la dérangeait, il irait calmer ses hormones chez une autre femme.





Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: implosion.   Mer 21 Nov - 18:01


L’ambiguïté de son comportement vis-à-vis d’elle la troublait ; il devrait le percevoir dans ses prunelles brunes…… Elle cherchait désespérément à comprendre pourquoi il agissait de la sorte. Elle s'était montrée respectueuse comme le devait être toute personne envers son généraliste.Se contentait de l'écouter lui parler de sa femme sans en venir à lui couper la parole attendant que ses paroles prennent fin. Elle le respectait cela n'était pas nouveau, d'ailleurs chacun de ses dires l'étonnaient, comme si la conversation précédente déviée vers une conversation plus privée, personnelle, n'ayant aucun rapport avec leur rendez-vous et l'état de santé de la jeune femme. Ce n'était pas la première fois qu'ils parlaient ensemble en dehors de rencontres médicales mais cela était bien la première fois qu'ils parlaient de la femme du jeune homme, la coréenne allongé, le généraliste la caressant. Gênante, voici ce qui caractérisait à la perfection la situation pourtant elle n'éprouvait guère le besoin d’en informer Jared, parce qu'elle appréciait le contact qui les reliait ? Parce qu'elle était curieuse d'en savoir plus ? Parce qu'elle trouvait cela déplacé de lui faire des remarques alors que ses paroles et ses gestes n'avaient rien de réellement déplacés ? Sûrement, probablement. Lorsqu'il lui fit part de partager un secret avec elle, la jeune étudiante ne put s'empêcher de retenir son souffle. Elle était bien trop curieuse pour ne pas réagir, ne pas désirer en savoir plus encore et toujours. Minjeong avait une curiosité à satisfaire, bien qu'elle ne se serait jamais permise de lui en demander plus sur sa relation avec sa femme, le simple fait de lui demander si celle-ci était jalouse se révélant trop indiscret. Mais voici qu'il lui disait que sa relation avec celle-ci était complexe, chose relativement étrange lorsque l'on savait la relation qu'entretenait la serveuse avec le jeune médecin. Pourquoi se confiait-il à elle sur une chose aussi personnelle ? Certes ils aimaient parler ensemble mais jamais jusque là ils n'avaient aborder leurs relations en profondeur, d'ailleurs cela ne regardait en rien minjeong et elle ne voulait même pas en savoir plus. «Je t'avoue, que faire face à une aussi jolie femme que toi me perturbe un peu. » Elle déglutissait difficilement, son regard plongé dans celui de son aîné. La jeune asiatique avait certes l'habitude de se voir complimenter mais généralement cela ne venez guère d'un homme marié. Cependant elle se doutait bien qu'il ne s'agissait que d'un petit pic, un peu d’ambiguïté pour la détendre, la déstresser. Elle se sentait tendu comme si la situation lui déplaisait ce qui était pourtant loin d'être le cas, sa petit tête posée contre le dossier de la chaise médicale tandis qu'elle scrutait le jeune homme qui visiblement riait à sa propre réflexion. Jared était un bel homme, le genre d'homme classieux qui prenait tout autant soin de son corps que de son mental. Sa peau semblait éclatante, sans aucune imperfection, cela en était presque troublant. Elle laissa échapper un petit hoquet de surprise lorsqu'il fit glisser sa petite robe le long de ses cuisses, laissant apparaître ses sous vêtements aux yeux du jeune homme. Bien qu'encore pure minjeong était une femme très porté sur le physique et estimait que son corps nécessitait d'être entretenus et ce, même si personne ne venait à l'admirer.

La jeune femme revêtissait un adorable bronzage, légèrement hâlée. Son nombril quant à lui était ornée d'un petit bijoux en or mais la jeune femme était beaucoup trop méticuleuse pour oser s'arrêter à des détails aussi superficiels, elle s'épilait , entretenant une peau relativement douce et ce qu'importe les parties de son corps, Elle n'avait jamais supporter la pilosité possible chez une femme et encore moins chez elle. Le regard que l'américain portait sur elle n'avait rien de médical, elle n'était pas naïve, innocente mais pas stupide. Il détaillait chaque parcelle de son corps, elle sentait son corps brûler sous son regard , ses joues s'empourprant. Il s'était penché délicatement ne laissant à présent que quelques centimètres entre leurs visages, ses doigts fins se baladant sur ses jeunes cuisses se permettant une proximité relativement étroite avec l'intimité de la jeune femme. Son cœur tapait violemment dans sa cage thoracique tandis qu’elle tentait vainement de se calmer, de se ressaisir, de comprendre ce qu’il lui arrivait, de mettre un mot sur le pourquoi du comment. La situation était inexplicable, ils étaient passés en une fraction de seconde à une toute autre relation que celle entretenus entre un professionnel et sa cliente. Elle soupira délicatement, son corps frissonnant sous les caresses de Jared. « Est-ce que ça te déplaît que je fasse ça ? » Hochant négativement la tête, la coréenne baissa la tête, honteuse. Cela ne lui déplaisait guère c'était bien ça le problème, son corps réagissait bien trop à d'aussi simples caresses. Elle découvrait un plaisir nouveau, inconnu et étrangement cela ne lui paraissait guère malsain, un médecin ne pouvait-il pas soulager sa patiente par de quelconques caresses ? Non, pas par des caresses telles que celles qu'il avait entrepris de lui offrir, minjeong n'était pas ignorante à ce point mais pourquoi ne bougeait-elle toujours pas ? L'étonnement, la surprise ? Elle avait dix neufs ans et ce n'était que maintenant qu'elle s'autorisait à apprécier des caresses de la part d'un homme, et que homme ! Jared représentait son idéal, le type d'homme avec qui elle aurait apprécié faire sa première fois si il n'avait été marié. Elle posa délicatement sa main droite sur la main du jeune homme la repoussant contre sa cuisse chaude, l'éloignant un minimum de son intimité. Se redressant délicatement, elle réduisait encore plus le peu de distance qui les séparait l'un de l'autre , clignant des yeux avant de n'entrouvrir délicatement les lèvres, «  vous avez une femme.   » Oui, bien qu'elle puisse désirer continuer ce moment intime, la coréenne possédait un respect d'elle même suffisant, l'empêchant de commettre un acte qui blesserait une femme qu'elle ne connaissait guère. Ce n'était pas dans sa nature, elle ne faisait pas à autrui ce qu'elle n'aimerait pas qu'on lui fasse. Lapant sa lèvre inférieure, elle passa délicatement sa main libre dans la chevelure de Jared, le détaillant du regard. Ses yeux bridés semblaient plus petits que les siens ce qui l'a fit légèrement sourire tandis que ses yeux se posaient sur les lèvres du jeune homme, pulpeuses à souhait. Déposant un doux baiser au coin des lèvres du jeune médecin, elle soupira de nouveau contre celles-ci avant de se reculer légèrement. «  Je-je devrais y aller, jared. Cela n'a rien de médical tu ne crois pas ?   » C'était tout sauf médical, c'était malsain. Elle aurait du en avoir honte , partir en courant et hurler à l'attouchement mais non, elle aimait la présence de son aîné prés d'elle, contre elle, Ce n'était plus une femme mais bien une femme qui faisait face à son généraliste. Une femme qui savait parfaitement ce qu'elle voulait actuellement mais qui saurait se faire violence afin de conserver le respect qu'elle avait d'elle même.




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: implosion.   Mer 21 Nov - 21:14


Il ne serait dire pourquoi il se comportait de cette façon avec la jeune fille. C'était bien la première fois. En temps normal, il était très posé, il parlait lentement, ne mâchait pas ses mots, il était aussi très gestuel avec ses mains. Il s'arrêtait de parler, pensif et puis il souriait aux dires qu'il avait bien pu dire ou à la réaction qu'elle avait bien pu avoir et il reprenait la parole en riant doucement. Ils parlaient c'est sûr, mais les conversations n'allaient pas plus loin que : « tu as bien mangé aujourd'hui ? », « les cours n'étaient pas très difficiles ? », « tes amis te traitent bien ? », « ah, moi aussi je n'aime pas ce genre de personne. », il n'essayait pas d'en dire plus qu'à l'habitude, parce qu'il aime sa routine, il aime patauger dedans tant qu'il a le contrôle. Il ne veut pas que les autres l'approche et entre dans son avenir, il préfère être seul. Dans cet appartement vide, allongé sur le canapé en cuir confortable, les mains posaient sur son ventre à écouter ses vieux morceaux de classiques que son frère aimait tant. Le tourne disque se faisait vieux, c'était bien la seule chose qui sentait le parfum de son enfance. Il appartenait à son père. Il cachait des cartons dans la cave, ils y possédaient des tonnes de vinyles que les enfants s'amusaient à écouter lorsqu'il n'était pas à la maison. Jared coinçait sa tête dans ses deux mains et il laissait son esprit créatif voyager à travers ces mondes. Sa belle échappatoire. Aujourd'hui, encore il lui arrive de voyager, mais que très peu. Les rêves ne sont plus fais pour lui, après un passé aussi horrible, on ne peut plus rêver de liberté ou de paix. On sombre et il vaut mieux l'accepter même si c'est difficile. Jared se pinça les lèvres, la tête toujours dans ses songes. Rien n'était comme un jour normal, son caractère changeait, il redevenait petit à petit ce garçon qu'il avait abandonné : Manuel et il avait cette envie. Peut-être devrait-il s'arrêter, se lever tranquillement et lui dire de rentrer chez elle, il ne devait pas oublier de lui dire de faire attention en chemin. Non, je n'oublierais pas, se disait-il en essayant du mieux qu'il pouvait de contenir ce garçon en lui. Jared n'est qu'un rôle, une carapace. Du pur fake, il aurait pourtant aimé ressembler à cet homme extraordinaire, cet homme sans problème et qui plaît aux femmes, cet homme qui va vers les gens. Il aurait aussi aimé avoir une femme, aimer sa sœur comme une sœur et rien de plus et pouvoir arrêter son frère dans ses moments de folie. Il n'y aurait jamais eu de problème. Mais le mal était déjà fait, tellement de mal avait été fait. Ses mains remontèrent la petite robe qu'elle portait, il constata discrètement le sous-vêtement qu'elle portait et eu un faible sourire et voilà qu'il ne se contrôlait plus du tout. Il caressa ses cuisses, le tissu de sa petite culotte n'hésitant pas à prendre connaissance avec la matière du textile, puis il lui caressa entre les cuisses et tout du bout des doigts. Il ne la lâchait pas du regard, il voyait sa poitrine se relever sous l'excitation soudainement, son visage proche du sien, il hésitait à poser ses lèvres sur les siennes et il préféra se garder ça pour lui en s'humectant les lèvres. Bien sûr qu'elle appréciait ce qui était en train de se passer entre eux, il en était sûr. Il saisit son menton entre ses doigts pour qu'elle le regarde encore, c'était tellement appréciable. Son front se colla contre le sien, ses caresses se faisaient de plus en plus insistantes. Il ne la forcerait pas à coucher avec lui, il n'était pas ce genre-là. Ses petits jeux de caresses lui plaisaient même bien, c'était bien la seule erreur qu'il pouvait se permettre vis-à-vis de sa femme. Lorsqu'elle repoussa sa main, Jared ferma les yeux et coupa tout contact avec elle. S'il était énervé ? Non, du tout. Plutôt déçu de lui-même et de ses conneries infernales, qu'es qu'elle penserait de lui ? Qu'il n'est qu'un pervers, un homme infidèle qui se soulage sur une jeune fille. Qu'es qu'il avait honte pour cet homme qu'il était devenu. «  vous avez une femme.   » Ouais, c'est ce qui ce dit dans le quartier. J'ai même une fille qui se nomme Tiffany, elle est adorable. Je peux te dévoiler leur avenir si tu veux ? Cette femme trouvera la mort et je finirais par coucher avec ma sœur, Tiffany aussi n'existera plus. Il ne répondit rien, il ne savait pas quoi lui dire. Il ne pouvait tout de même pas lui avouer qu'il n'avait pas de femme, qu'il avait inventé cette histoire de toute pièce. Non mais croyez vraiment que ça excitera davantage la plus jeune ?

Il ouvrit enfin les yeux et eu un simple sourire, les doigts de Min Jeong s'aventuraient dans ses cheveux, il frissonna. Cette femme lui plaisait, c'était purement sexuel, mais elle lui plaisait horriblement. Elle était douce avec lui, elle le regardait autrement que les autres. Elle le touchait comme s'il était un objet d'une valeur inestimable. Son regard se noyait dans les siens, il avait cette horrible envie de l'embrasser, juste de poser ses lèvres contre les siennes, cette envie devenait insoutenable et le petit baiser à la commissure de sa bouche l'étrangla avec son propre souffle. « Je-je devrais y aller, jared. Cela n'a rien de médical tu ne crois pas ? » Il en avait bien évidemment conscience, mais elle avait aimé ça, pas vrai ? Elle pensait à sa femme ? Il en était sûr. Il posa sa main sur son magnifique visage et caressa son visage de son pouce, elle n'avait personne, ils ne blesseront donc personne. « C'est compliqué avec ma femme. » Il avait articuler les mots plus qu'à l'habitude - encore quelque chose qui change de sa routine - Il la fixait avec des grands yeux, comme pour qu'elle puisse le comprendre quelque chose dedans, quelque chose comme : nous sommes en plein divorce ou bien autre chose comme elle est partie, elle ne reviendra plus. Enfin, il espérait ne pas tirer cette tronche ridicule pour rien. Il cligna deux fois des yeux et avala sa salive. « Je sais bien que ça n'a rien de médical. C'est purement sexuel. » Il soupira, il avait l'impression d'être redevenu le Manuel de dix-neuf ans, ce garçon qui perdait ses moyens lorsqu'il se trouvait face à une jolie fille. Celui qui tournait la tête lorsqu'elles essayaient de l'approcher, celles qui désiraient l'embrasser. Ses gonzesses kitsch, blondes, brunes, les jolies et moches de la promo d'Harvard. Il entrelaça ses doigts aux siens, il souriait encore mais il était très sérieux. « Je suis désolé, je n'aurais pas dû. » Mais encore. « Tu ne veux pas l'oublier juste maintenant. » Il parlait bien évidemment de sa femme. Il rapprocha sa bouche de la sienne, s'appuyant fortement au matelas, il se mordait la lèvre à sang pour ne pas l'embrasser. « Tu en crèves d'envie. » murmura-t-il contre sa bouche. Ce petit sourire pervers sur les lèvres.




Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: implosion.   Jeu 22 Nov - 23:04


Elle ne saurait dire pourquoi elle ne le repoussait pas. Habituellement la jeune coréenne n'agissait pas ainsi avec les hommes, elle ne se montrait pas aussi facile, ni aussi frustrée. Elle savait pertinemment ce à quoi pensait le sexe opposé et ce, à quoi pensait actuellement Jared. Il aurait été stupide de croire que le jeune médecin souhaitait entretenir quelque chose de sérieux, de par le fait qu'il avait déjà une femme et un enfant ainsi que son comportement envers la jeune femme. Les caresses venaient bien plus tard lorsque l'on souhaitait entreprendre du sérieux avec une personne, ce n'était pas l’élément prioritaire. Généralement, on commençait pas des petits rendez-vous en dehors du lieu habituel de rencontre, des échanges textuels, des appels vocaux jusqu'à pas d'heure puis l'on se confessait et entamait une relation ayant pour but, la plupart du temps d'entreprendre un avenir commun. Actuellement cela n'avait strictement rien à voir avec ce que les jeunes adultes envisageaient, elle le lisait dans son regard, dans chaque caresse qu'il lui prodiguait ou bien encore dans son souffle. Purement sexuel. Le médecin n'avait probablement qu'une envie : se vider. Elle s'en doutait fortement, pourtant elle était toujours là. L'envie de partir n'avait pas lieu d'être, elle ne le désirait pas, quitter ce lieu pour rentrer chez elle, dormir ? Non, cela était tellement agréable d'avoir de la compagnie, chacun des moments passés avec le généraliste c'était toujours révélé plaisant, de part sa conversation et le respect qu'il lui montrait. Ce rendez-vous était différent des autres et elle ne comprenait par réellement le pourquoi du comment même si son corps, lui, semblait comprendre la situation à la perfection, lui cirant d'agir de tels et tels sortes. Le soucis c'est qu'elle ne s'y connaissait pas. Voyez-vous à l'instant présent ce n'était pas le fait de passer pour une salope auprès d'autrui parce qu'elle s'adonnait à des pratiques caractérisées comme étant sexuelles avec un homme marié ni le fait d'être encore vierge qui la tracassait mais bien le fait de ne savoir que faire. Sa raison lui criait de fuir tandis que son corps se refusait à le faire, frissonnant sous les doigts fins du bridé. Minjeong n'avait jamais eu de mère, orpheline, elle n'avait jamais été adopté quittant l'orphelinat à sa majorité. De part ce fait personne n'avait été là pour lui faire son éducation sexuelle, pour lui dire que faire sa première fois avec un homme que l'on aime était préférable. Car oui, même si la coréenne était vierge, jamais elle ne s'était refusée à un homme sous prétexte qu'elle ne l'aimait pas mais seulement et simplement parce qu'elle ne ressentait jamais l'envie d'aller plus loin qu'un simple baiser. Aimer pour elle, n'était un sentiment qui ne pouvait surgir qu'à partir d'un certain nombre d'années et autant dire qu'à dix neuf ans, elle ne pensait pas encore tomber sur l'homme qu'elle épouserait, pas encore. La sexualité n'était pas à ses yeux un simple comportement de reproduction mais bien aussi, un comportement érotique. Une recherche du plaisir. Elle n'y avait pas goûté mais elle l'avait vu, plusieurs fois, lorsqu'elle touchait certains humains. Depuis qu'elle avait été foudroyé, l'étudiante pouvait accéder aux pensées d'autrui par un simple toucher, bien sûr cela ne marchait qu'une fois sur cent et souvent par pur hasard. La première fois, la jeune femme s'était contentée de caresser la joue de son meilleur ami avant de ne réaliser les sentiments qu'il portait à son égard, elle les avait vu. Tout ce qu'il imaginait lui faire, dans les moindre détails. C'était troublant, relativement troublant.

Il lui répéta de nouveau la complexité de sa relation avec son épouse, appuyant bien sur ses mots. Un divorce ? Faisait-elle la même chose que lui en le trompant ? Qu'importe la complexité de leur relation, il n'en restait pas moins qu'il avait jurer de chérir cette femme jusqu'à sa mort et d'après les nouvelles, celle-ci était encore belle et bien vivante. Néanmoins minjeong se moquait à présent de savoir la vie sentimentale de Jared, il serait tout autant responsable qu'elle si il se produisait quoi que ce soit entre eux. Adulte et responsable, non ? « Je sais bien que ça n'a rien de médical. C'est purement sexuel.»  Elle déglutissait difficilement, ses paupières s'enflammant un peu plus au fil des minutes. Elle s'y attendait pourtant cela avait quelque chose de vexant. Dire qu'elle aurait préféré l'attirer autrement que physiquement n'aurait pas été faux, bien sûr, toute femme désirait par dessus tout être désiré pour ce qu'elle était plutôt que pour ce que son corps pouvait offrir. Cependant, elle n'avait pas espéré plus de l'asiatique. « Tu en crèves d'envie. » Il s'était rapproché d'elle, bien trop pour que son petit cœur ne s'emballe guère. Cette proximité avait quelque chose d'existant, comme si le simple fait de le voir se mordiller la lèvre inférieure à quelques centimètres de ses propres lèvres, suffisait à exister la jeune enfant. Que se passerait-il si elle se mettait à l'embrasser ? Saurait-elle capable de calmer le jeu après un simple baiser ? Elle en doutait. «  pas le moindre du monde. Mais toi si.  » Les mots s'étaient échappés d'entre ses lèvres comme si la jeune femme pure et innocente avait disparus faisant place à une femme entreprenant et confiante. Resserrant ses doigts à ceux du jeune homme, elle s'humecta délicatement les lèvres d'un coup de langue, le regard toujours plongé dans celui de son partenaire. Elle se surprenait, se découvrait joueuse, un sourire dessiné sur les lèvres. Voyant qu'il ne répondait pas, elle inclina la tête et effleura la bouche de ses lèvres, guettant sa réaction. Même en prenant « les devants », l'étudiante réussissait à trembler comme une feuille. Clignant des yeux, elle lui adressa un petit sourire doux et moqueur avant de ne lui effleurer les lèvres de nouveaux, frissonnant d'anticipation à ce contact si sensuel. C'était chaste, c'était pure. Elle y prenait du plaisir. Du plaisir à le torturer, à le rendre impatient.Enhardi par ce premier succès, elle approfondissait sa caresse, saisissant sa lèvre inférieure, douce et pulpeuse entre les siennes.  «  monsieur semble déstabilisé, seriez vous impatient ?  » Elle jouait l'enfant, c'était mignon. Mais ce qu'elle avait oublié c'est qu'elle n'avait aucune expérience en dehors des baisers et risquait gros en tentant ainsi le loup. Relâchant la main du jeune homme, elle posa délicatement ses mains dans le dos du médecin, exerçant une légère pression sur celui-ci, venant plaquer sa poitrine contre son torse. Relâchant la lèvre inférieure du jeune homme d'entre ses lèvres, elle laissa un doux rire cristallin s'échappait d'entre celles-ci, son petit nez venant frôler celui de son aîné. A quoi tu joues minjeong ? A trop jouer avec le feu, tu vas te brûler les ailes.




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: implosion.   Dim 25 Nov - 13:04


C'était dans ce genre de moment qu'il se demandait pourquoi il avait fallu qu'il s'invente cette vie de toute pièce. Cette femme qui n'avait pas encore de nom mais qui ressemblait tant à sa petite soeur, cette fille qui portait le nom de sa mère adoptive et qui était si intelligente. Il se demandait aussi pourquoi il répondait aux patients qui le questionnaient sur sa vie privée. Oui, c'était dans ce genre de moment qu'il se disait être un crétin. Parce qu'il ne pouvait pas se permettre de sauter sur l'occasion lorsqu'une femme qu'il connaissait plus ou moins essayait de le draguer, parce qu'il devait trouver la femme qui ne savait rien de lui pour pouvoir passer son envie. Une femme qu'il ne reverra jamais. C'est frustrant. Aujourd'hui encore cette malédiction lui tombait dessus. Il avait envie de cette fille, comme ça tout d'un coup l'envie d'antan reprenait le dessus, il mentirait s'il disait qu'il n'avait jamais rien ressenti pour la jeune fille au début de leur relation, ça n'était pas de l'amour, juste cette envie de pouvoir la serrer contre lui, cette envie de pouvoir l'embrasser. L'homme qu'il été reprenait le dessus. C'était purement sexuel et il ne se gêna pas pour lui faire part de cette déclaration. Il imaginait bien que ça ne devait pas être plaisant à entendre pour une jeune fille encore vierge. Mais il ne faisait qu'exprimer son désir envers elle. Il ne le forçait pas non plus à se donner au médecin. Il respectait assez les femmes pour lui faire ce genre de choses, il fallait tout simplement qu'elle le sache. Il s'humecta les lèvres et referma la bouche comme pour se contenir de parler, il en avait assez dit de toute façon. Une partie de lui se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de garder cette confession pour lui et une autre lui disait que comme ça, il avait été clair. Il passa ses longs doigts dans les cheveux colorés de la coréenne tout en fixant encore son visage, elle avait quelque chose de particulier, peut-être la forme de sa bouche, Jared avait toujours eu une sorte de fascination pour ce détail. Un petit « Désolé. » s'échappa d'entre ses lèvres et il s'approcha un peu plus d'elle, il hésitait fortement à écraser sa bouche contre la sienne, à se délecter de sa bouche, à parcourir son corps. En vrai, il ne voulait peut-être pas être le premier à craquer sous la tentation. Il se souvint maintenant que Manuel n'avait jamais aimé faire le premier pas, il préférait attendre qu'on vienne vers lui, parce qu'il se disait que les autres finiraient toujours par venir. Jared se mordit la lèvre inférieure, il avait l'impression de refaire connaissance avec lui-même. C'est tellement étrange, pensa-t-il alors que ses yeux scrutaient le visage de la belle adolescente. « pas le moindre du monde. Mais toi si. » Ah bon ? Jared eu un léger rire, pas le moindre du monde ? Vraiment ? Cette menteuse. Son visage ne pensait pas du tout comme elle, il avait cette expression d'excitation. Il ne la lâcha pas du regard, comme s'il voulait y chercher un quelconque autre indice signe de l'envie qu'elle essayait de cacher. Min Jeong finit par se rapprocher de son visage, sa bouche effleura la sienne, un frisson désagréable s'infiltra dans son corps. Il ferma les yeux, il ne fallait pas qu'il craque, surtout pas tout de suite. Il pouvait bien se passer de l'embrasser, ça n'était pas urgent et pourtant son corps le poussait à aller chercher de nouveau ses lèvres. Elle imita son premier geste et Jared soupira bruyamment, elle se jouait de lui, elle, cette sainte. Il n'en croyait pas ses yeux. « monsieur semble déstabilisé, seriez vous impatient ? » Impatient, lui ? Il était d'habitude à prendre son temps, à attendre sans broncher, mais là il faut avouer qu'il n'en pouvait plus de ce petit jeu inutile. Il s'humecta les lèvres et passa une main dans ses cheveux de sorte à pouvoir apprécier son visage tout entier. « Pas le moins du monde. » dit-il alors qu'elle tirait encore sur sa lèvre inférieure prisonnière. Elle se sera tout contre lui, leurs visages toujours aussi proches, Jared en profita même pour coller son front au sien. Si elle continuait comme ça, il ne tarderait pas à mettre fin à tout ça pour passer aux choses sérieuses.

Le loup-garou était comme ensorcelé par le petit jeu de Min Jeong. C'était tellement chaste, tellement pure, jamais il n'aurait cru qu'on pouvait faire ce genre de choses avec autant de délicatesse. Il l'invita à s'asseoir à califourchon sur lui, ils ne s'embrassaient pas, mais leurs bouches étaient très proches, leurs souffles se mêlaient. Les mains de Jared remontèrent le long de ses cuisses soulevant sa robe au passage, il s'agrippa gentiment à ses fesses tandis qu'il souriait en la regardant. Des caresses coquines, mais rien de bien pervers, tout ça en douceur. « Je ne te force à rien. » Ses mains relâchèrent ses fesses rebondis, elles partirent explorer ses courbes, sa tête se bloquait entre ses seins bien ronds. « Mais si tu ne m'arrêtes pas. » Il la laissait deviner la suite alors que l'une de ses mains se faufila entre ses cuisses caressant du bout des doigts son intimité à travers le fin tissu. Il était délicat, il capturait chaque réaction de la jeune fille. Il effleura sa bouche, sa joue, sa mâchoire, son cou dans lequel il y fit un agréable suçon. Il pinça avec envie sa peau laiteuse entre ses dents tandis que ses doigts jouaient toujours avec son intimité.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: implosion.   




Revenir en haut Aller en bas
 

implosion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before The Dawn; :: we are burning the night together. :: ⸗ gangnam west. :: gaepo.-