(seungha) let the game begin and check it out.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NEWS : UN NOUVEAU DESIGN AVEC LA SUBLIME KIM HYUN AH & UN ÉVÈNEMENT QUI VIENT TOUT JUSTE D'OUVRIR SES PORTES ! SOYEZ NOMBREUX !

Partagez | 
 

 (seungha) let the game begin and check it out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: (seungha) let the game begin and check it out.   Dim 4 Nov - 16:48




let the game begin and check it out
SEUNG HA & HYE RIN

En ce moment, je n'avais qu'une seule idée en tête : dormir. Me reposer, et tout ce qui va avec. Déjà un an que j'occupais ce petit appartement et jamais je n'avais su en profiter pleinement. À croire que la solitude ne m'allait pas si bien que ça, finalement. Alors j'avais décider de poster une annonce, il y a quelques semaines de cela, histoire de partager cet endroit avec quelqu'un d'autre. Après tout, ce n'était pas mal de vouloir partager son habitat, non ? Mon père n'y avait pas vu d'inconvénient, et y avait même trouvé un certain avantage, pensant premièrement à la sécurité de sa fille : si quelqu'un de bien venait habiter avec moi, il n'aurait plus à se faire autant de souci. Bon, je pourrais tout aussi bien tomber sur quelqu'un d'horrible, genre un serial killer ou un accroc des petites culottes, me direz-vous. En tout cas, qui ne tente rien n'a rien. La semaine dernière, j'ai reçu un appel. Un étudiant de l'académie aussi, qui désirait s'installer à Gangnam. Ça n'avait pas été le seul appel, non, mais ça avait été le plus sérieux sans doute (les autres n'ont pas chercher à me recontacter ni à venir voir l'appartement, sûrement à cause du loyer trop élevé à leur goût). Un jeune homme nommé Rhee Seung Ha. Seung Ha, Seung Ha. J'avais vaguement l'impression de connaître ce nom mais au final, je n'avais pas trop cherché à me rappeler de qui est-ce que ça aurait pu bien être. Quoiqu'il en soit, il devrait arriver d'une minute à l'autre.

Je m'allongeais sur le sofa du salon à plat ventre, les bras croisés sous ma tête. Pas du genre très à l'aise avec les inconnus, je me décidai à m'entraîner ; répéter seule des phrases d'accroches dénuées de sens, si vous voulez. « Bien le bonjour, je m'appelle ... » Non, c'était nul. Je secouai rapidement la tête comme pour avoir une autre idée. Une moue ou deux, et je repartis dans mon délire. « Lee Hye Rin, enchantée. » Pas mal, enfin ça fera l'affaire pour l'instant, je n'avais décidément pas envie de me casser la tête pour si peu : il aura ce que j'arriverai à lui dire, point. Je me saisis de la télécommande posée à quelques centimètres de moi et allumai la télé d'un mouvement las. Je zappai rapidement, passant de chaîne en chaîne sans qu'une seule n'ait pu retenir mon attention. Je finis par éteindre la boîte à images et me levai d'une traite. En fait, je n'arrivais pas à tenir en place : j'étais trop excitée. J'espérais vraiment tomber sur une personne cool, quelqu'un de résolument sympa et avec qui j'aurais les mêmes centres d'intérêts, un peu comme un super pote ou un camarade de chambre à qui je raconterais toutes mes histoires les plus insignifiantes soient-elles, quoi. Je soufflai, me disant qu'on ne voyait cela que dans les films et dramas.

Je fis quelques pas pour me rendre dans la cuisine. La poubelle débordait presque : pas vraiment classe quand on veut faire visiter son appartement. Je me saisis des bords du sac et le sortit de la poubelle. Je fis un noeud rapidement et positionnai d'emblée un autre sac à la place. Du pied je poussai le conteneur dans le coin et attrapai le sac d'une main, bien décidée à aller le jeter en bas du bâtiment. Deux étages plus bas se trouvaient les poubelles communes, comme dans n'importe quelle résidence digne de ce nom. Sans oublier mes clefs, je sortis de l'appartement. Même si j'attendais quelqu'un, je n'avais pas peur de descendre, puisqu'au pire, je l'aurais retrouvé en bas. Enfin, bref.

Je remonte aussitôt, n'ayant vu personne à l'horizon. J'ouvre la porte et aperçois une de mes plantes sur le point de tomber : je cours et la rattrape au vol. Comme une imbécile, je me mets à rire ; on aurait presque dit que je venais gagner la course de ma vie. Je me relève enfin, en prenant soin de bien replacer le pot afin qu'il ne refasse plus de telle frayeur. J'époussette le bas de ma robe noire, veillant à ce qu'aucune trace de poussière ne se manifeste. Oui, j'avais osé la robe. Il faut dire que mon père n'hésitait pas à m'offrir tout un tas de robe depuis que mes cheveux avaient repoussés, comme si j'étais assez féminine pour en porter. À présent, je les porte autant pour lui faire plaisir que pour ma propre satisfaction. Vous l'auriez cru vous ? Pas moi.

Je regarde ma montre et trouve le temps long. N'allait-il pas se montrer comme les autres qui avaient appelé autrefois ? Ce n'est pas que je commence à m'impatienter, mais presque. J'aimerais bien un colocataire, moi.


Revenir en haut Aller en bas
human ⸗ i'm just a normal one.
avatar
Rhee Seung Ha
human ⸗ i'm just a normal one.


∆ BLAZE : DUST
∆ AVATAR : lee hyun woo
∆ messages postés : 90
∆ ici depuis le : 02/11/2012

gnéhéhéhé

∆ ÂGÉ(E) DE : 18 y.o
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : Coréen
∆ ÉTUDES : deuxième année ; droit&social
∆ CLUB(S) : football & football américain ♥
∆ CÔTÉ COEUR : Célibataire, j'suis pur et chastes mesdemoiselles (a) ... ♥ (mythoooooooooooo *écho écho écho*)

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : .
MessageSujet: Re: (seungha) let the game begin and check it out.   Lun 5 Nov - 2:06


Voici une journée pas comme les autres qui allait commencer pour moi. Peut être une journée qui allait resté gravé à jamais dans ma mémoire. Depuis mon réveil et durant toute la matinée il m'est arrivé que des choses biens. Étrange. Les filles que je draguais ne m'envoyait pas bouler et me faisaient de grands sourires, j'ai eu les compliments de mes parents sur ma dernière session de football ils étaient très fier de moi, j'ai trouvé de l'argent par terre, tout pleins de petits signes du genre qui me paraissaient bizarre. Très bizarre même, je ne suis pas un garçon très chanceux en temps normal et toutes ces bonnes choses qui me tombaient dessus et en plus le même jour, ça cachait vraiment quelque chose.

Je m'étais alors assis sur le rebord de mon lit et commençait à cogiter, je savais qu'aujourd'hui avait lieu ma visite dans cet appartement. Une annonce faite par une jeune femme dans mon école, elle recherchait un ou une colocataire, c'était pour moi ma chance de quitter le cocon familiale et d'aller vivre ma vie ailleurs. Surtout avec une jeune femme, espérons qu'elle soit jolie haha. Je l'ai cependant eu au téléphone, elle avait une voix assez douce mais elle ne s'était même pas présenté lors de cet entretiens téléphonique. J’espère seulement qu'elle n'aura pas peur de moi et qu'on s'entendra bien si je venais à m'installer avec elle. Mes parents étaient même d'accord pour cette colocation, ils n'y voyaient que des avantages. Sur ses brèves pensées je partis me préparer dans ma salle de bain, je tenais à être présentable aujourd'hui, qu'elle me trouve mignon, charmant mais bon c'était déjà dans la poche tout le monde me trouve mignon et parfait haha. Je mis une chemise blanche simple à longue manches avec une cravate noire bien serrée et une petite veste en cuire par dessus. Un slim noir retroussé en bas et une belle paire de pompe. Quelques coups de bon parfum, les cheveux crêpés sur le dessus et bien mit en place avec un coup de laque pour qu'ils restent en place. Quoi ? Un mec qui prend de soit n'est pas gay, surtout pas moi. A trop prendre mes rêves pour la réalité j'avais carrément préparé mes deux valises et était paré pour partir à « l'aventure ». Je descendis les escalier d'un pas rapide en emportant mes valises et fit signe à ma mère que je m'en allait. J'allait la revoir de toute manière, inutile de faire des adieux déchirants surtout que je ne sais pas ce qui m'attend encore. Ça se trouve je tomberais sur une horrible jeune fille qui en faite serait un vilain démon dévoreur d'enfants. Oh mon dieu .. Non c'est impossible ces choses là n'existent pas, reprend toi mon ptit SeungHa. Je m'étais machinalement donné quelques claques pour revenir à cette réalité qui m'attendait.


J'étais dans cette fameuse rue du quartier Est de Gangnam et rentrait enfin dans cette résidence plutôt coquette et me rendit enfin devant l'appartement en question. La porte était en bois laqué c'était plaisant à voir pour un appartement mais cette porte était entrouverte. Quelle chance, peut être est que ma nouvelle colocataire me souhaite la bienvenue en m'ouvrant son appartement comme ça. Je ne pris pas le temps de toquer et poussa doucement la porte jusqu'à finir par laisser un espace suffisant pour y passer ma tête. J'y passa donc ma tête et vit l'appartement, clair, blanc, lumineux et bien rangé c'était beau à voir. Et au bout je distinguais une silhouette féminine de dos. Elle avait les cheveux longs et brun, elle avait une robe noire et était plus grande que moi. Intrigué je rentrais enfin dans l'appartement en laissant mes deux valises sur le pas de la porte. J'avançais lentement sans faire de bruit jusqu’à m'approcher enfin de cette fille qui me tournait le dos et pour manifester ma présence je me raclis la gorge. «Salut ! Moi c'est SeungHa, le garçon qui est censé passer pour cette histoire de coloca... » Je n'avais pas finit ma phrase lorsqu'elle s'était retourné, j'en avais perdu mes mots. La bouche ouverte et les yeux qui s'écarquillaient de plus en plus j'avais juste lâché un « Ce visage ... ».


Revenir en haut Aller en bas
 

(seungha) let the game begin and check it out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before The Dawn; :: so come over here, biatch. :: ⸗ just dancing in the rain. :: anciens rps.-