fantasies come true ; ft. min jeong.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NEWS : UN NOUVEAU DESIGN AVEC LA SUBLIME KIM HYUN AH & UN ÉVÈNEMENT QUI VIENT TOUT JUSTE D'OUVRIR SES PORTES ! SOYEZ NOMBREUX !

Partagez | 
 

 fantasies come true ; ft. min jeong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Park Hyun Shik
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : dday.
∆ AVATAR : dujun ( beast ).
∆ messages postés : 46
∆ ici depuis le : 08/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-et-un ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : coréen.
∆ ÉTUDES : 4e année en droit&social.
∆ CLUB(S) : football américain & taekwondo, faut bien se tenir en forme.
∆ CÔTÉ COEUR : c'est compliqué, mais en couple d'une certaine manière.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : alpha d'une meute ♦️ identité ♦️ relations
MessageSujet: fantasies come true ; ft. min jeong.   Mar 6 Nov - 1:18


La journée semblait être plutôt bien commencée. Hyun Shik était en classe, à ce demander comment il réglerait le compte de ce détestable vampire ; Klaus. Peut-être semblait-il un peu obsédé par cette idée et c’était probablement le cas à quelque part. Il en voulait tout particulièrement au vampire pour avoir transformé Quinn en vampire à son tour. Il ne pouvait cependant pas faire grand chose à ce niveau là si ce n’était que régler le cas du buveur de sang. Bon, évidemment puisqu’il était en cours, ce n’était peut-être pas le bon moment pour y penser sérieusement. Quoi qu’il en soit, il dut se changer les idées lorsque le professeur décida que c’était le bon moment pour un travail d’équipe. Sociable comme il était, ce n’était pas le genre de chose qui dérangeait le jeune homme, si bien qu’il esquissa un sourire avant de s’installer avec deux inconnus. Une fois le cours terminé, il put enfin vaquer à d’autres occupations. Il comptait aller s’entrainer un peu pour être au meilleur de sa forme. C’était quelque chose qui le calmait surtout, après tout il se voyait mal rentré au risque de tomber sur Klaus sans que Quinn soit présente. On pouvait se demander comment il faisait toutes les fois où ça devait arriver, mais par chance c’était plutôt rare que les deux hommes se croisent sans qu’il y ait la demoiselle ou quelqu’un d’autre. Il fallait dire que Hyun Shik y apportait une attention toute particulière. Il voulait régler le cas du vampire, mais il ne voulait pas que Quinn lui en veuille.
Quoi qu’il en soit, il se dirigea vers le dojo où il avait normalement ses rencontres du club de taekwondo. Ce n’était pas le cas ce soir là ce qui lui permettait de s’entrainer à la vitesse qu’il le voulait. Dans le cas du jeune homme, c’était plutôt une vitesse grand v considérant qu’il devait adapter le tout à sa nature de loup-garou. Il fallait bien en profiter lorsqu’il s’entrainait seul, considérant qu’il devait être un peu plus contrôlé lorsqu’il affrontait des humains normaux. Ça ne le dérangeait pas vraiment, surtout quand on pensait au fait que le jeune homme appréciait en fait les humains en général, mais ça ne lui faisait pas de mal de pouvoir profiter par moment. Il s’assura évidemment que personne n’était dans les parages lorsqu’il commença à s’exercer sur un mannequin. Il voulait éviter qu’on découvre sa véritable identité ou quelque chose du genre. Certes, la personne devait être consciente de la présence de créature surnaturelle pour faire le lien, mais ce n’était pas un risque qu’il était prêt à prendre. On ne sait jamais sur qui on pouvait tomber. Se faire identifier comme quelque chose de dangereux ne lui plaisait pas plus que ça, puisqu’il ne l’était pas vraiment en soit !

Deux heures plus tard, Hyun Shik décida qu’il était temps de rentrer. Heureusement, il n’avait pas de travaux à faire, si bien qu’il pouvait prendre un raccourci, raccourci qui consistait en partie à prendre sa forme de loup considérant qu’il n’avait rien à apporter avec lui. Il était conscient des risques que ça amenait, lui qui voulait éviter de se faire pointer comme un danger public. La seule différence, c’était que sa forme de loup n’impliquait pas sa forme humaine, il n’y avait pas tellement de ressemblance si ce n’était que la teinte du poil qui était la même que celle de ses cheveux. Rien de bien majeur si bien qu’il n’y avait que très peu de risque pour sa réputation ou pour sa sécurité, pas qu’il craignait vraiment une quelconque menace pour le deuxième point. S’éloignant un peu de l’école, le jeune homme se transforma un loup pour finalement prendre le chemin de la maison. Il n’avait pas vraiment prévu la tournure des événements : une voiture qui le happa alors qu’il traversa une rue un peu trop rapidement. Ce n’était rien de grave, il n’avait été frappé que légèrement et sa consistance de loup lui permettait de recevoir des coups plus sérieux qu’une majorité de gens. Il ne s’en sortait pas trop mal si ce n’était qu’il était blessé plus ou moins sérieusement et qu’il perdit connaissance. Encore heureux qu’il était dans un coin plutôt vide du quartier il ne risquait pas de se faire achever par un passant à cause de son apparence canine.

•••
Que dire du réveil ? Il se sentait encore sonné, il ne savait pas où il était. C’était une sensation qu’il n’arrivait pas à expliquer surtout considérant qu’il n’avait aucun repère pour voir où est-ce qu’il était. Évidemment il sentait à quel point ses membres lui faisaient mal. Que s’était-il passer en fait ? Hyun Shik ne se souvenait pas de grand chose en fait, il se rappelait de s’être transformé en loup, mais en dehors de cela, il ne se souvenait pas de grand chose. Il n’osait pas trop bouger de peur de se faire encore plus mal ou quoi que ce soit du genre. Un soupir traversa ses lèvres alors qu’il tentait de se rappeler de tout ce qui était arrivé.


Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Mer 7 Nov - 22:45


Il faisait relativement beau, de quoi égayer la journée de la jeune serveuse. La clientèle était bien plus agréable lorsqu’il faisait bon et qu’il pouvait ainsi accéder à la terrasse du restaurant. Circulant entre les tables, la jeune femme affichant un doux sourire, prenait délicatement les commandes des clients tout en prenant soin de bien débarrasser les tables vides au passage. Pour la première fois depuis deux mois, la jeune femme ne ferait pas le service du soir, on lui avait offert sa soirée de libre, afin qu’elle puisse profiter pleinement de son week-end de repos. Un agréable week-end débutant le vendredi soir pour prendre fin le lundi, depuis le temps qu’elle rêvait de pouvoir enfin se reposer et s’accorder du temps libre. Elle se doutait bien qu’elle devrait réviser pour ses partiels de la semaine qui allait suivre mais l’enchainement révision/boulot, n’aurait pas lieu pour une fois. La jeune coréenne se voyait même faire une bonne grasse matinée à se dandiner dans tous les sens et ce, dans ses couettes bien chaude, elle envisageait même d’y prendre son petit déjeuner et de s’accorder une journée à regarder la télévision tout en restant bien au chaud dans le confort que lui offriraient ses couvertures, de la nourriture à proximité de manière à ce qu’elle n’est pas à se déplacer. Oui, elle voulait faire sa flemmarde comme les étudiants de son âge et l’idée même d’en avoir la possibilité la rendait bien plus heureuse que tout ce qui aurait pu s’offrir à elle, en ce jour ensoleillé. La journée passait bien plus vite, elle ne prenait même pas la peine de regarder l’heure, se contentant de satisfaire les moindres désirs des clients et ce, n’était choses aisées bien que plus agréables, ceux-ci n’en restaient pas moins exigeant. Toujours à modifier les commandes au derniers moment ou à se plaindre de la saveur de tel ou tel aliment mais visiblement cela n’agaçait pas la jeune asiatique, celle-ci ne cessant de sourire tout en se montrant respectueuse. L’heure vînt et son employé lui annonça qu’elle pouvait quitter son poste et laissa sa place à l’une de ses collègues. Elle ne se laissa pas désirer, et retira son tablier avant de se diriger vers les vestiaires du restaurant afin de récupérer ses affaires. Minjeong avait toujours cette bonne humeur constante mais c’était bien plus que cela aujourd’hui, et ce pour un week end qui pourrait paraître aux yeux d’autrui, des plus banales. Quittant délicatement le restaurant, la jeune femme décida de ne pas prendre le bus privilégiant la marche. Elle n’avait pas à se dépêcher donc aucune raison de payer pour prendre le bus. Chantonnant, la jeune étudiante emprunta une ruelle moins fréquentée, histoire de profiter du silence occasionnelle, de savourer la chaleur des rayons du soleil caressant sa peau et de pouvoir sautiller sans se voir interpeller par des hommes étranges aux propositions aberrantes.

La tête levé vers le ciel, scrutant les nuages la jeune asiatique entendit un crissement de pneu puis un impact suivis d’une grande accélération. Dirigeant son regard vers la source de tant de bruit, elle discerna une forme étendue au sol. Ses yeux s’écarquillant, elle ne se sentit même pas partir, réalisant qu’au dernier moment qu’elle courait à présent vers le corps inerte qu’elle venait d’apercevoir. Cela semblait poilu, gros et poilus. Dans un premier temps, la jeune femme pensa à un chien, mais à chaque pas elle réalisait qu’un chien ne pouvait atteindre cette taille, à moins de n’être un hybride. Puis lorsqu’elle arrive enfin aux côtés de l’animal, elle découvrit avec effroi que celui-ci saignait. S’agenouillant elle posa dans un premier temps ses mains sur la plaie ouverte de celui-ci avant de ne retirer sa veste pour arrête l’hémorragie. Cependant ce qui la préoccupait le plus était que quelqu’un découvre l’animal inerte et prévienne la police ou quiconque voulant mettre fin aux jours de la pauvre bête. Il était immense, immense en comparaison avec la fillette, un magnifique loup. Déterminé à ne pas le laisser là, elle tenta dans un premier temps de le porter ce qui fut chose vaine, puis elle entoura la taille de celui-ci à l’aide de sa veste qui avait servis à éponger le sang de l’animal, le tirant de toutes ses forces. Elle n’habitait pas bien loin d’ici, il lui fallait agir rapidement mais surtout discrètement, il était lourd tellement lourd et imposant.

Il ne lui fallut pas moins d’une heure pour l’emmener jusqu’au hall de son appartement, appuyant immédiatement sur le bouton de l’ascenseur afin de le glisser à l’intérieur, se sentant incapable de le porter jusqu’au troisième étage. Son geste pouvait paraître inconscient mais la jeune fille ne mesurait pas la dangerosité dont pourrait faire la bête lorsqu’elle se réveillerait. Arrivait dans son appartement, minjeong veilla à bien refermer la porte de son appartement, avant de ne courir dans la salle de bain afin de s’emparer de sa pharmacie. De retour vers le corps inanimé de la bête, elle posa sa tête contre son torax de manière à écouter son cœur battre, expirant de soulagement. Puis elle s’affaira à désinfecter la plaie du loup avant de ne la recoudre sans un certain dégoût. Cela n’avait rien d’appétissant bien au contraire. L’asiatique était relativement douce et attentionnée tellement qu’elle usa de mille et une astuces afin de porter le corps du loup et de le mettre sur son lit le recouvrant ainsi de ses couvertures comme elle aurait pu le faire avec un homme, un enfant. L’animal étendu sur son lit du côté du mur, la jeune femme entreprit de se changer enfilant sa nuisette avant de se glisser aux côtés de celui-ci le caressant délicatement. Elle n’avait pas peur, bien au contraire c’est donc délicatement qu’elle posa sa tête sur le thorax de la bête, sa jambe enlaçant son corps. Il ne lui fallut guère plus de cinq minutes pour s’endormir contre celle-ci, comme une enfant s’endormant contre sa peluche.

Minjeong avait toujours eu l’habitude de conserver les yeux fermés pendant un certain moment lorsqu’elle se réveillait, et ce tout en caressant sa peluche. Naturellement c’est ce qu’elle fit ce matin-là, persuadé d’être à côté de l’animal de la veille. Ses petits doigts glissèrent sur ce qui lui semblait avoir été le ventre de la bête, sa tête toujours confortablement posé sur le torse de l’animal. Cependant cela n’était guère aussi poilu que la veille, ce pourquoi elle glissa sa main un peu plus bas tâtant le bas du ventre de l’animal sans aller toutefois plus loin que cette parcelle de peau. Elle avait beau être naïve, l’étudiante savait parfaitement que les loups possédaient aussi une intimité. « dis loup ! ils sont passé où tes poils ? » Les yeux toujours clos, la jeune femme bailla légèrement avant de se coller encore un peu plus à « l’animal ». Après tout un loup ne se rendrait pas compte qu’une jeune femme en nuisette était en train de le tâter tout en se collant à lui, ne ?




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Park Hyun Shik
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : dday.
∆ AVATAR : dujun ( beast ).
∆ messages postés : 46
∆ ici depuis le : 08/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-et-un ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : coréen.
∆ ÉTUDES : 4e année en droit&social.
∆ CLUB(S) : football américain & taekwondo, faut bien se tenir en forme.
∆ CÔTÉ COEUR : c'est compliqué, mais en couple d'une certaine manière.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : alpha d'une meute ♦️ identité ♦️ relations
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Lun 12 Nov - 0:23


L’impact aurait pu avoir eu davantage de conséquences, il pouvait remercier sa carrure lorsqu’il était en loup, ça Hyun Shik le savait ou du moins il se saurait lorsqu’il serait un état d’y penser. Pour l’instant, il était loin de savoir qu’on le trainait loin du lieu de l’accident et qu’on soignait ses blessures. Ce fut seulement lorsqu’il reprit conscience que le jeune homme put y penser un peu plus. Il n’était définitivement pas chez lui, ça il pouvait le savoir assez rapidement. Ce n’était pas son lit, c’était évident, la question qui restait : où était-il ? On ne pouvait pas penser qu’il connaissait la personne chez qui il était, il avait généralement une bonne mémoire et un minimum de connaissance de l’endroit aurait suffit à faire sonner une cloche dans son esprit. Ce n’était pas le cas, il était donc chez un inconnu. Son corps lui faisait encore mal, pourtant, c’était moins pire que si on ne l’avait pas soigné. Quelqu’un s’était donc occupé de son cas... mais qui ? Hyun Shik n’avait pas tellement l’énergie nécessaire pour explorer la pièce voir même pour observer ce qui l’entourait. Il valait peut-être limiter les mouvements au cas où quelque chose n’était pas complètement guéri ? Pour la peine, il ne se préoccupa pas tout de suite de se demander où il était - comme quoi il n’était pas vraiment stressé avec ce genre de chose, et essaya de se rendormir.

Cette belle tentative ne fonctionna pas vraiment, la présence d’une autre personne dans le lit l’empêchait de le faire. S’il venait seulement de réaliser cette présence ? Eh bien non, pas vraiment, ça faisait un moment qu’il avait réalisé, mais ça ne le dérangeait pas plus que ça. Non pas parce qu’il était habitué qu’il y ait des inconnus dans son lit, mais bien parce qu’il y avait souvent Quinn et c’était une présence à laquelle il s’était habitué. Certes, la personne qui se trouvait avec lui avait peu de chance de se révéler comme étant la demoiselle qu’il appréciait, mais bon ce n’était pas plus dramatique que ça au final. Oui il fallait comprendre que peu de choses arrivaient à stresser le jeune homme surtout considérant qu’il savait qu’au final sa forme de loup pouvait le tirer de bien des problèmes. Puis même sans cette forme, il restait plus fort que la moyenne des gens. Il n’avait donc aucune raison de paniquer à cause de sa présence dans un lieu inconnu.

Naturellement, après un moment de sommeil plus ou bien mérité, Hyun Shik ouvrit les yeux à nouveaux. Il fallait qu’il comprenne ce qui se passe après tout, d’autant plus que quelqu’un commençait à lui flatter le bas du ventre. Ce qui n’était définitivement pas une situation qu’il pouvait ignorer à la base, déjà qu’il avait un peu trop ignoré le tout. Un soupir traversa ses lèvres alors qu’il ouvrait grand les yeux pour la première fois. La personne s’était collée contre lui après avoir posé une question. Ses poils ? « Quoi ? » Cette personne l’avait vu sous sa forme de loup-garou ce qui n’avait définitivement rien de bon. Il fallait qu’il trouve une explication ou tout au moins un moyen qu’elle ne pense pas à sa transformation ou à ce qui s’était passé. Pour ce faire, il fallait qu’il tente d’avoir l’air normal, ce qui risquait d’être plutôt difficile vu la situation. Hyun Shik tourna donc la tête vers la personne qui se trouvait à côté lui ou plutôt contre lui. Quelle ne fut sa surprise de découvrir une demoiselle qui ne lui disait absolument rien. Il la dévisagea pendant un moment un moment avant de tenter de la repousser un peu. « Excusez-moi euuuh. » Comment pouvait-il commencer à expliquer tout ça ? Il réalisa alors que la demoiselle qu’il y avait à côté de lui était en fait en nuisette de nuit ! Voilà de quoi rendre les choses encore plus gênante. Pas que ce serait la première fois qu’il voyait une demoiselle en nuisette, mais considérant la situation, ce serait une première au final oui. Néanmoins, c’était pas de ça dont il devait se préoccuper le plus, expliquer la situation devrait être sa priorité. Peut-être que s’il se transformait rapidement en loup il pourrait éviter de discuter. Une réaction très brave mais qui semblait être la meilleure pour éviter de compliquer les choses. Un loup qui parle c’était bizarre, mais peut-être moins qu’un loup-garou comme on pouvait s’imaginer dans les rêves.

Bon, il fallait trouver une solution, quelque chose qui valait la peine d’être dit, mais à vrai dire tout ce qu’il pouvait dire dépendait en grande partie de la réaction que cette demoiselle aurait. Ça ne promettait rien de bon, mais il fallait bien commencer puisqu’il était plutôt hors de question de se transformer à nouveau. Levant son bras en faisant attention à ne pas bouger trop rapidement, il alla poser sa main sur l’épaule de la demoiselle pour la secouer un peu avant de prendre la parole à nouveau : « Je... » Oui par où commencer maintenant qu’il avait définitivement attirer son attention. Dire qu’il ne savait même pas ce qu’il faisait là ? Non, ce n’était pas la bonne manière, il ne fallait jouer la victime, ce qu’il était peut-être quand même au final. Sauf que la vérité n’était pas mieux considérant qu’il ne savait vraiment pas la raison de sa présence. « Peux expliquer.... j’imagine ? » Voilà qui serait probablement le meilleur début qu’il ne pouvait pas avoir. Il restait qu’à espérer que la demoiselle en nuisette n’aurait pas une soudaine envie de vouloir régler son cas ou qu’elle aurait une nouvelle pulsion de violence inconnue. Non vraiment, il avait encore mal, mais bizarrement ce n’était plus ce qui l’inquiétait davantage.


Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Mar 13 Nov - 22:17


L’irréel. Il fallait savoir une chose c’est que la jeune minjeong ne croyait en rien d’irrationnel, la réalité lui paraissant suffisamment complexe pour cela. D’ailleurs elle n’avait jamais songé à ce que ce qu’elle prenait pour de la mythologie puisse un jour devenir réelle, sûrement parce qu’elle avait beaucoup mieux à faire que de fantasmer sur les vampires et les loups garous sexy que l’on pouvait voir dans les films. Elle savait pertinemment que de nombreuses filles de son âge fantasmaient sur l’image que l’on pouvait donner de ses mythes à travers les films, pourtant si la jeune étudiante avait dû y croire, probablement aurait-elle vu l’aspect dangereux et monstrueux de ces créatures mythologiques. Suite à son accident, il aurait certes pu paraître normal qu’elle croit au fantastique après tout, elle arrivait bien à voir les pensées d’autrui lorsqu’elle venait à toucher ceux-ci mais ce de manière encore aléatoire et non contrôlé. Cependant ce n’était pas le cas, jamais elle ne s’était posé la question qu’il puisse ou non y avoir une autre race que celle des êtres humains sur Terre. Cela aurait été un coup à ce qu’elle ne dorme plus, à ce qu’elle en cauchemarde et ne désire plus sortir de chez elle. Elle était peureuse la jeune enfant, suffisamment pour ne pas croire ce qu’elle avait sous les yeux ou à se trouver une excuse bidon pour s’assurer qu’elle rêvait bel et bien.

« Excusez-moi euuuh. » Elle grommela légèrement, les yeux toujours fermés. A vrai dire, elle n’était pas réellement réveillé partagée entre le rêve et la réalité, puis il fallait avouer qu’elle était bien là enfouie dans ses draps sans l’appréhension de rater son réveil et d’ainsi arriver en retard à son travail. Non, elle ne travaillait pas aujourd’hui, elle pouvait dormir aussi longtemps qu’elle le voulait, toute la journée même puis elle pourrait manger des cochonneries devant des séries bidons à l’eau de rose sans être dérangée, le paradis. « Je... » Elle se retourna, ronchonnant de nouveau, cette sensation d’être secouée été désagréable, elle ne savait pas exactement ce dont elle était en train de rêvé mais quelque chose était actuellement en train de la retirer de son rêve et sans la moindre délicatesse. « Peux expliquer.... j’imagine ? » Frottant délicatement ses petits yeux sans pour autant les ouvrir, la jeune coréenne entrouvrit les lèvres mécontentes. « Quoi, expliquer quoi, ça m’saoule. » Bon, habituellement elle ne parlait pas de la sorte, en général elle bégayait, elle se montrait relativement timide et ne faisait pas preuve d’un tel vocabulaire. Cependant là il y avait de quoi, elle se faisait réveillée par je ne sais quoi, sans compter qu’elle entendait des voix et que cela la mettait affreusement de mauvaise humeur. S’étirant difficilement, elle bailla dans un premier temps, priant pour se réveiller aux côtés d’un loup endormis, réalisé qu’elle avait rêvé et se rendormir. Entrouvrant délicatement les yeux, il lui fallut un certain temps pour se faire à l’obscurité et réussir à entrevoir son appartement grâce aux quelques rayons de soleil qui filtrait à travers les volets de sa fenêtre. Elle ne reconnaissait bizarrement pas la masse de l’animal, d’ailleurs il n’y avait plus de loup à ses côtés ce qui la fit reculé contre le mur tandis qu’elle tâtait le mur à la recherche de son interrupteur. Ce qu’elle discernait s’approchait plus de la forme humaine que d’une quelconque forme animal mais encore une fois elle se rassura en s’imaginant encore endormis. Puis vînt le moment où elle trouva l’interrupteur sur lequel elle appuya sans réelle confiance en soi, ce qu’elle vînt dans un premier temps, lui coupa le souffle. Un homme visiblement nu se tenait à ses côtés, brun, le regard égaré il ne cessait de la fixer tandis qu’elle tentait de reprendre ses esprits. Il était beau, réellement beau, un peu comme dans un rêve d’ailleurs peut-être rêvait-elle encore ? Tendant le bras, elle posa son annulaire sur le torse du jeune homme, tâtant délicatement celui-ci tout en écarquillant les yeux, cela semblait si réel. Puis dans un dernier espoir de s’assurer qu’il s’agisse bel et bien d’un rêve et non de la réalité, elle retira son doigt, retirant une jambe de sous ses draps avant de venir pincer la peau de sa cuise. Une douleur aigue parcourut alors sa jambe lui arrachant une petite grimace de douleur, avant qu’elle ne réalise ce qu’il se passait réellement. Son regard se posa dans un premier temps sur sa tenue et son petit corps à moitié nue avant de ne revenir se reposer sur l’inconnu puis encore une nouvelle fois sur son corps.

« yaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah.  » Tapant du pied, elle frappa le corps du jeune homme à maintes reprises tout en hurlant avant de ne réussir à le faire tomber en dehors de son lit, au sol. Puis tout en s’enveloppant dans ses draps, la serveuse sauta hors de son lit avant de se ruer vers son placard d’où elle en sortit une poêle, qu’elle plaça devant elle menaçante. Se rapprochant lentement de l’inconnu, elle leva la poêle au-dessus de sa tête, tremblotante avant de n’entrouvrir les lèvres. « qui-qui-qui êtes-vous ? où-où est le-le loup ? co-comment êtes-vous rentré ? Attention j’ai fait de l’aïkido !  » Menteuse, tu n’es même pas capable de tuer une araignée, comment veux-tu te défendre face à un homme ?




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Park Hyun Shik
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : dday.
∆ AVATAR : dujun ( beast ).
∆ messages postés : 46
∆ ici depuis le : 08/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-et-un ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : coréen.
∆ ÉTUDES : 4e année en droit&social.
∆ CLUB(S) : football américain & taekwondo, faut bien se tenir en forme.
∆ CÔTÉ COEUR : c'est compliqué, mais en couple d'une certaine manière.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : alpha d'une meute ♦️ identité ♦️ relations
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Dim 18 Nov - 16:03


La situation était bizarre, mais Hyun Shik se doutait que les choses allaient empirer lorsque la demoiselle serait consciente de ce qui se passait. Il avait beau essayer de réfléchir à la meilleure façon d’expliquer tout ça, il n’avait aucune idée de ce qui serait mieux. Ce qui ne l’empêchait pourtant pas d’être en train d’essayer de réveiller la jeune femme. Rester éveillé dans le lit à côté d’elle n’aiderait pas la situation, puis en fait c’était surtout très étrange comme situation. Limite s’il était encore en train de dormir ça aurait été moins gênant, mais là il fallait surtout qu’il clarifie le tout et qu’il trouve un moyen de lui-même comprendre ce qui s’était passé à la base. Il pouvait expliquer la transformation de loup à humain, ou plutôt ce qui était le retour à sa forme normale, ça, c’était dans ses cordes, mais pas expliquer sa présence ici. Peut-être qu’elle aurait une explication qu’il n’avait pas au final. C’était ce qu’il espérait, parce que sinon il se serait retrouvé dans le lit d’une inconnue sans raison ce qui était au delà de ce qui lui arrivait en général. Une question l’énervait tout de même : peut-être aurait-il du s’éclipser alors qu’elle dormait ? Il n’aurait pas été confronté à la demoiselle et il n’aurait pas eu à répondre à ses questions. Pourtant ça ne semblait à la chose à faire, d’autant plus que ses vêtements avaient été réduits à un état moindre par sa transformation - et aussi probablement par le choc avec la voiture. Dans tous les cas, il ne pourrait probablement pas sortir de là où il était sans problème et se rendre chez lui. Les chances étaient en fait très minces, alors autant de ne pas tenter. Il n’avait pas envie de se faire étiqueter comme pervers ou exhibitionniste par plus d’une personne aujourd’hui, ce qui semblait pourtant être le sort qui l’attendait ici.

Après un moment à la secouer pas trop fortement, Hyun Shik réussit à réveiller la jeune femme. Il doutait encore que c’était vraiment une bonne chose à faire, mais c’était la seule idée potable qui lui était venue en tête. Il la regarda du coin de l’oeil alors qu’elle se dirigea vers il ne savait trop quoi. La lumière s’alluma ce qui répondit à sa question muette. Visiblement, la demoiselle semblait tout aussi choquée que lui, probablement même plus. Il lui laissa le temps d’assimiler la situation sans rien ajouter de plus, surtout parce qu’il ne savait pas exactement quoi dire. Tâchant de ne pas réagir alors qu’elle touchait son torse, il dut s’efforcer de ne pas sourire lorsqu’elle se pinça. Elle devait penser que c’était un rêve, c’était après tout une explication plutôt logique considérant la situation.

Ce que le jeune homme n’avait pas prévu, c’était la réaction qu’elle eut par la suite. Le cri, peut-être, même qu’au contraire c’était quelque chose qu’il avait pu prévoir, pourtant il ne s’était pas imaginé qu’elle allait le frapper avec son pied jusqu’à ce qu’il se retrouve sur le sol, un peu trop à découvert à son goût. En plus, il fallait qu’elle prenne les draps, le laissant vraiment trop à découvert. Ses mains se placèrent automatiquement au-dessus de son intimité de façon à se cacher. Il comptait rester immobile, du moins jusqu’à ce que la demoiselle ne revienne... armée d’une poêle pour lui poser une foule de questions. Le loup. Elle avait vraiment vu le loup. Cela dit, il aurait pu rire en entendant la menace qu’elle lui faisait. Aïkido ou pas, Hyuk Shik doutait fortement que cette demoiselle puisse vraiment lui faire du mal. Pas qu’il doutait d’une force possible venant d’une demoiselle, mais il restait tout de même un alpha d’une meute de loup, il devait être capable de s’arranger pour empêcher cette jeune femme de lui faire du mal. « Hmm... comment dire... » Oui il patinait un peu et avait du mal à imaginer la réaction de la demoiselle à ce qui allait dire. Après tout, elle ne s’y attendrait probablement pas. « Je... Je suis le loup. » Voilà, il avait lâché la bombe. Restait plus qu’à voir comment elle allait accepter la déclaration qu’il venait de faire. Il ne pouvait pas davantage expliquer, il ne voulait pas l’assommer en lui racontant qu’il pouvait se transformer à volonté et ce genre de chose, non il fallait y aller progressivement.
« Par contre je ne sais pas comment je suis entré ici. Donc... ouais. » C’était la meilleure explication qu’il pouvait faire à ce sujet là. Il espérait qu’elle pouvait éclairer sa chandelle à ce niveau là, mais il ne voulait pas la brusquer plus qu’il ne le faisait déjà. Cela dit, il y avait quelque chose de bien plus important à faire. Il était beaucoup trop à découvert et franchement ça ne devait pas aider la situation. « Sauf que... » Il ne savait pas trop comment demander ce genre de chose, mais autant y aller directement ce n’était pas la fin du monde : « Vous pourriez me passer quelque chose pour me couvrir ? » Oui, voilà des vêtements. Il doutait fortement que quelque chose dans la garde-robe de la miss ici présente qui lui ferait, mais peut-être qu’elle avait un copain ou un frère, quelqu’un qui avait des vêtements qui pouvaient lui faire. À la limite un drap ou une serviette, quelque chose pour cacher son intimité et lui donner moins l’air d’un pervers parce que franchement, ça ce n’était pas gagné.


Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Kim Min Jeong
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : kim hyuna (c) ramyeon ♥
∆ messages postés : 117
∆ ici depuis le : 10/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 19ans
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : coréenne
∆ POUVOIR : lire dans les pensées
∆ ÉTUDES : arts&littérature
∆ JOB : serveuse dans un coffee shop
∆ MY CRAZY SPELLBOOK : ♥️.
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Mar 20 Nov - 18:39


Un lycanthrope, plus connu en français sous le nom de loup-garou est, dans les mythologies, les légendes et les folklores principalement issus de la civilisation européenne, un humain qui a la capacité de se transformer, partiellement ou complètement, en loup, ou en créature anthropomorphe proche du loup. Cette transformation peut être due à plusieurs causes, comme une malédiction ou un rituel volontaire, et plus récemment la morsure d’un loup ou d’un autre lycanthrope. Elle se déclenche généralement durant la nuit et à chaque pleine lune, condamnant le lycanthrope à errer sous forme de loup jusqu’au matin. Les histoires de lycanthropes sont mentionnées depuis la mythologie grecque, elles sont étendues à de nombreux pays européens, et plus récemment au monde entier. Les lycanthropes sont majoritairement décrits comme des êtres maléfiques possédant les capacités du loup et de l’homme à la fois, une force colossale, et d'une grande férocité puisqu’ils sont capables de tuer de nombreuses personnes en une nuit. Ils se rappellent rarement leurs méfaits nocturnes après avoir repris forme humaine. Hormis par le recours à la chirurgie et l’utilisation de costumes, la transformation physique d’hommes en loups est considérée comme impossible. Cependant, bon nombre de personnes, y compris érudites, y ont cru pendant des siècles et cette croyance perdure parfois encore. La lycanthropie est aujourd'hui scientifiquement reconnue comme le symptôme d'une maladie mentale dans laquelle la personne se croit changée en loup, on parle alors de lycanthropie clinique. La coréenne avait déjà auparavant entendus parler de lycanthrope cependant comme toutes personnes saines d’esprit elle n’y avait jamais cru. Sérieusement pourquoi viendrait-elle à croire en des êtres irréels alors que le réel accaparait suffisamment de son temps, elle n’avait pas le temps de croire en de telles foutaises, ni l’envie. En venant en aide à un animal blessé, jamais la jeune femme n’aurait imaginé se retrouver avec un homme nu dans son lit, cela n’avait rien de logique. Alors oui tout ce qui lui venait en tête était la probablement disparition du loup et la violation de son domicile commise par un pervers. Il était certes jeune et mignon mais le physique ne reflétait guère l’état psychologique de l’être, ce pourquoi elle se méfiait, sa poêle paré à l’assommer si cela se révélait nécessaire.

« Je... Je suis le loup. » Un rire nerveux s’échappa d’entre ses lèvres tandis que son corps était parcourus de tremblements, un loup, un loup. Cela était tellement ridicule, elle n’y croyait pas ne voulait pas y croire, si il était un loup, elle était une suceuse de sang tiens. Depuis quand les loups existaient, il allait lui sortir que les vampires et les licornes existaient aussi. Passant sa main libre dans sa chevelure elle expira délicatement traduisant un agacement bien visible, fallait que cela lui tombe dessus, son seul jour de repos. Posant son regard sur le jeune homme, l’étudiante déglutissait difficilement se rendant compte de la tenue adoptait par le jeune homme. Elle avait bien remarqué qu’il était nu mais jusque-là ce détail lui paraissait anodin compte tenus des autres faits. Cependant maintenant qu’elle s’y attardait, le détail anodin devenait légèrement embarrassant pour ne pas dire qu’elle en devenait rouge pivoine. Son torse aux muscles bien présent et parfaitement dessinés, ses clavicules saillantes, sa mâchoire carré, ses lèvres pulpeuses et ses mains délicatement posés sur son intimité. C’était troublant, gênant mais adorable. Il ressemblait à un petit chiot égaré complétement perdu dans les méandres de l’inconnu. « Vous pourriez me passer quelque chose pour me couvrir ? » Ecarquillant les yeux, elle le quitta subitement du regard gêné avant de n’abaisser sa poêle se précipitant vers son armoire. Elle n’avait rien de masculin, strictement rien. Pas de petit ami pour pouvoir oublier un quelconque vêtement chez elle, son meilleur ami ne dormait jamais ici préférant qu’elle le rejoigne dans son lit deux places plutôt que dans un stupide lit une place et elle ne possédait pas de famille. Fouillant d’en l’armoire, elle soupira avant de ne s’emparer d’un peignoir rose. Cela ferait l’affaire, enfin le temps qu’elle le vire à coup de pieds dans le cul de chez elle. Le peignoir en main, elle reprit sa position initiale, s’emparant de nouveau de la poêle avant de lui lancer l’habit. « Où est le loup ? Je-je ne te crois pas ! Que lui as-tu fait ? » Elle était dure d’oreille, elle ne le croirait guère, encore moins lorsque l’on voyait l’état de ses draps après le passage de l’animal, celui-ci avait beaucoup trop saigné pour que le jeune homme soit en parfaite santé. S’il était le loup en question pourquoi n’avait-il aucune plaie apparente hein ? S’accroupissant légèrement pour lui faire face, elle tendit légèrement son bras, saisissant le menton du jeune homme l’examinant. Elle n’était habituellement pas tactile mais sa curiosité était bien trop grande pour qu’elle ne cherche pas à en savoir plus. Elle aurait aimé maîtriser son don, pouvoir lire dans ses pensées comme elle arrivait à le faire par moment lorsqu’elle touchait autrui mais rien, elle ne voyait rien si ce n’est ses yeux rivés sur elle. Se reculant subitement, elle trébucha se ramassant sur le popotin, portant immédiatement ses mains sur sa nuisette afin de cacher ses sous-vêtements inférieures au jeune homme. « je t’interdis de regarder. » Plissant les yeux elle releva la tête vers lui une moue boudeuse non convaincantes dessinée sur le visage, décidemment elle ‘n’avait rien de bien effrayant. « et si tu crois que je vais te croire tu rêves, alors montres toi au moins plus convainquant où j’appelle les flics. » La vilaine enfant la voici qui osait se la jouer autoritaire face à une montagne de muscles, c’est beau de rêver hein .




♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Park Hyun Shik
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : dday.
∆ AVATAR : dujun ( beast ).
∆ messages postés : 46
∆ ici depuis le : 08/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-et-un ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : coréen.
∆ ÉTUDES : 4e année en droit&social.
∆ CLUB(S) : football américain & taekwondo, faut bien se tenir en forme.
∆ CÔTÉ COEUR : c'est compliqué, mais en couple d'une certaine manière.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : alpha d'une meute ♦️ identité ♦️ relations
MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   Sam 24 Nov - 13:26


Visiblement sa déclaration comme quoi il était le loup ne semblait pas être bien prise par la demoiselle qui le menaçait toujours de sa poêle. Franchement, il pouvait comprendre à quel point elle pouvait paniquer en voyant un inconnu dans son lit, mais ce n’était pas complètement de sa faute à la base ! Il ne savait comment il était arrivé là alors du coup il ne pouvait pas complètement être tenu responsable de ce qui arrivait. Certes c’était lui le loup qui n’était pas resté sous sa forme, mais même à ça, ce n’était pas de sa faute, c’était parce qu’il avait perdu conscience pendant un peu trop longtemps si bien que sa forme de loup n’avait pas pu se maintenir. En somme il aurait probablement du faire davantage attention, mais il n’avait pas prévu se faire recueillir ou même de se faire frapper - quoi que ce détail lui échappait encore. Ce n’était pas le genre de chose qui lui arrivait régulièrement, sauf qu’il regrettait presque que ce ne soit pas le cas vu la situation. Au moins il aurait pu savoir quoi dire, ce qui n’était pas le cas dans la présente situation. Il regrettait presque de ne pas s’être poussé sans rien dire au final. Malgré tous les problèmes que ça aurait pu soulever, il n’aurait pas eu à affronter cette demoiselle bien trop sceptique pour son bien à lui. Hyun Shik soupira, toujours immobile à protéger le peu d’intimité qu’il pouvait avoir.

Heureusement, un peignoir rose lui tomba dessus, gracieuseté de la demoiselle. Évidemment, ce n’était pas sa couleur de prédilection et il aurait probablement décidé de prendre autre chose, mais visiblement il n’était pas en position de faire des demandes plus précises. « Merci. » Bah oui, ce n’était pas parce qu’il s’était retrouvé dans l’appartement d’une inconnue qu’il ne pouvait pas être moindrement poli. « Où est le loup ? Je-je ne te crois pas ! Que lui as-tu fait ? » Bon, elle ne le croyait pas du tout. Un autre soupire traversa ses lèvres. C’était à prévoir, après tout ce qu’il disait n’avait rien de très crédible à moins qu’on soit déjà conscient de la présence des créatures qui peuplait la terre. Vraisemblablement, cette demoiselle n’était ni une louve - dans quel cas il n’aurait même pas eu besoin de s’expliquer, ni même un vampire mais ça c’était plutôt une bonne chose. Mais tout ça ne l’aidait pas à s’expliquer. « Je ne lui ai rien fait, je suis le loup. » Peut-être que s’il ne bronchait pas devant le fait qu’elle ne le croyait pas du tout, elle le croirait davantage. Bon ça ne semblait pas vraiment fonctionner, mais on pouvait toujours rêver. Alors qu’elle se déplaçait devant lui, Hyun Shik enfila le peignoir en s’efforçant de ne pas trop montrer son intimité. Il se laissa faire alors qu’elle l’examinait. Ce n’était pas le moment de la repousser ou de la brusquer. Il était peut-être plus fort, mais il n’était pas dans une position avantageuse.
Soudainement, la demoiselle se recula et tomber sur son derrière. Un sourire amusé s’étira sur ses lèvres sans même qu’il ne tente de le cacher. Il tourna néanmoins légèrement la tête pour ne pas fixer la nouvelle vue qu’on lui offrait. Il n’était pas très intéressé et ça ne l’aiderait pas à se faire encore plus identifié comme un pervers. « Je ne comptais pas le faire, tu vois. » Oui, autant essayer encore une fois de lui faire comprendre qu’il n’était pas un pervers qui s’était glissé dans son appartement pendant qu’elle dormait. Il ne sait même pas comment il aurait pu faire ça ! Après tout, il avait beau l’air en pleine forme, il se sentait plutôt faible comparativement à d’habitude, mais ça, elle n’était pas obligée de le savoir.

Alors qu’elle réitérait qu’elle ne croyait pas ce qu’il disait, Hyun Shik reposa son attention sur elle. Il fronça les sourcils lorsqu’elle le menaça d’appeler les flics. Évidemment, il pourrait s’arranger pour que rien n’apparaisse dans son dossier ou pour ne pas avoir de problème, mais ce n’était pas une solution avantageuse et, à vrai dire, il n’avait pas envie de voir les flics débarquer ici. Cela dit, il avait encore envie de rire devant le comportement de la demoiselle. Menaçante n’était définitivement pas un mot qui lui seyait. « J’imagine que par convainquant tu veux que je te montre que je suis le loup ? » Il n’était même pas certain de pouvoir se transformer sans problème. Il semblait avoir perdu beaucoup de sang et il était encore assez faible. « Mais franchement, je préférerais que tu pense aux loups-garous et que tu te dises que j’en suis un. » Certes, il avait l’air de vouloir se sauver de montrer des preuves, mais ce n’était pas ça, le jeune homme s’efforça donc de lui expliquer : « De toute évidence j’ai été blessé lorsque j’ai traversé la rue... hier et je ne sais pas si je pourrai me transformer sans problème et sans risquer de perdre encore bien du sang. » Oui parce qu’il ne pourrait pas se diriger vers un hôpital en cas de problème. Non, il faudrait qu’il limite les transformations et demande à des membres de sa meute de l’aider, faute de pouvoir faire autrement. C’était une perspective qui ne l’enchantait guère, après tout, il était l’alpha, il devait être fort, le plus fort, et ce n’était pas du tout la situation dans laquelle il se trouvait présentement. Non, il était dans une mauvaise posture et ça le suivrait dans les prochaines semaines.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: fantasies come true ; ft. min jeong.   




Revenir en haut Aller en bas
 

fantasies come true ; ft. min jeong.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before The Dawn; :: we are burning the night together. :: ⸗ gangnam north. :: résidences.-