I just wanna take your legs and wrap 'em 'round [NC-17]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NEWS : UN NOUVEAU DESIGN AVEC LA SUBLIME KIM HYUN AH & UN ÉVÈNEMENT QUI VIENT TOUT JUSTE D'OUVRIR SES PORTES ! SOYEZ NOMBREUX !

Partagez | 
 

 I just wanna take your legs and wrap 'em 'round [NC-17]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin ⸗ the invisible lama.
avatar
Lee Il Jae
admin ⸗ the invisible lama.


∆ BLAZE : hyoena
∆ AVATAR : yong jun hyung (c) doo ♥
∆ messages postés : 118
∆ ici depuis le : 25/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : deux cent quatre ans ( vingt deux en apparence )
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : coréen
∆ JOB : serveur dans un restaurant cinq étoiles et proxénète
∆ CÔTÉ COEUR : sois ma pute on verra après.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK : tu as cru que tu pouvais te ramener, comme si de rien n'était. t’introduire dans une société qui n'était guère la tienne et t'accaparer les fréquentations d'autrui. faire ton gentil, ton tout beau, tout doux pour t'attirer des faveurs que tu ne mérites guère. tout cela pour te venger d'une seule personne, parce que oui, tu es prêt à tout pour lui en faire baver comme il l'a fait avec toi par le passé. tu n'as pas tourné la page d'ailleurs tu ne la tourneras jamais même pas lorsqu'il agonisera à tes pieds. et cela ne fais que commencer, ta vengeance ne fait que débuter. oui iljae tu es un enculé de manipulateur mais ça personne n'est encore assez futé pour le remarquer.
MessageSujet: I just wanna take your legs and wrap 'em 'round [NC-17]   Mer 14 Nov - 14:22



La cocaïne est un stimulant. Elle provoque un flash jouissif plus intense que l'héroïne mais moins que le crack. Le cocaïnomane est dans une période d'euphorie pendant la montée et se sent confiant et en forme. Pendant la descente, il reste assez sûr de lui et ne ressent pas d'état de déprime comme dans les consommations d'héroïne ou de L.S.D. A l'issue des effets qui peuvent durer jusqu'à 2 heures suivant les doses, le cocaïnomane retrouve une capacité physique relativement normale. Il était mort de rire, incroyablement heureux et complètement défoncé. Une heure qu’il s’était dopé et toujours pas de descente en vue, de toute manière il n’’était pas en état d’y penser, si seulement il était capable de savoir ce que le mot « descente » signifiait. Cela faisait incroyablement longtemps qu’il ne s’était pas sentis aussi heureux d’ailleurs il devrait grandement remercier cet élève qui lui avait fournis cette petite merveille. Plus jouissif que le sexe, s’en était carrément hallucinant, comment pouvait-il éprouver plus de plaisir dans la prise de stupéfiants que dans l’acte sexuel lui-même. Néanmoins la seule chose à laquelle il était capable de penser, là maintenant c’était son envie de retrouver la jeune vampire qui le maintenait en vie.

Ridicule, oui complètement. Période d’euphorie ou pas, il était pitoyable. Sa démarche arrogante, son sourire sadique, sa langue qu’il passait délicatement sur ses lèvres à chaque fois qu’il croisait une fille et ses yeux éclatés, il n’y avait rien à dire, il était plus que pitoyable, un véritable déchet. Quelles étaient les raisons d’un acte si irréfléchi que la prise de stupéfiants ?! Le fait de se moquer au fur et à mesure de tout, de n’apprécier réellement que des personnes persécutées et victime d’autrui ou de ne plus éprouver une quelconque envie de continuer à vivre ?! Décidemment il était bien loin de l’homme que tout le monde pensait connaitre, ce loup méprisable, arrogant, mystérieux et accro au sexe. Que pouvez-vous faire quand même le meilleur n'est pas assez bien et que tout ce que vous touchez s'effondre ? Malgré ses meilleures intentions il continuait à faire des bêtises. Voulant juste réparer le temps par n'importe quel moyen. Mais combien de temps cela allait-il prendre? Combien de temps lui faudra-t-il pour bien faire les choses ? Pour bien faire les choses? Peut-il recommencer si sa foi est ébranlée ? Parce qu’il ne peut pas revenir en arrière et tout annuler. Il peut juste faire face à ses erreurs. Mais s’il arrive à se montrer plus fort et plus sage, peut-être réussira-t-il à passer au travers. Posant la main sur la rambarde de l’escalier, le jeune coréen avança délicatement, le sourire aux lèvres, ne cessant de rire. A vrai dire cela étant assez troublant de rire sans en connaitre la cause même si il ne s’en rendait pas bien compte, cela restait complexe à comprendre. Pourquoi riait-il, y avait-il quelque chose de drôle ?! Il ne savait pas et le pire c’est que le simple fait de ne pas savoir le faisait rire. Franchissant le seuil du premier étage, sa main toujours positionné sur la rambarde de l’escalier, il sortit délicatement son casque stéréo de son sac, le positionnant sur ses oreilles avant de ne lancer une musique au hasard. D’après certains de ses potes accro à la défonce, c’était encore plus kiffant avec de la musique pour lui c’était complètement délirant. Les sons se transformant en goût et les odeurs en sons, le délire complet. Sa jeune compagne n’habitait qu’à deux étages au-dessus de lui ou du moins de là où il se trouvait, d’ailleurs il ne l’avait même pas prévenu de sa présence, de toute manière il fallait qu’il s’alimente de son sang pour continuer à vivre et ce n’était pas spécialement un plaisir. Dégueulasse. Il ne comprendrait jamais comment les vampires pouvaient prendre un plaisir à sucer celui-ci aux cous des humains, il y avait tellement mieux à sucer. Il éclata une nouvelle fois de rire, tout en gravissant les escaliers du deuxième étage. Mais merde c’était tellement bon d’être sous drogue, il ne se prenait pas la tête et en venait même à rire, congratulations iljae. Généralement il se contentait d’un petit joint rien de plus, il n’était pas friant de la drogue dans la mesure où cela lui faisait perdre toute notion de la réalité mais actuellement il ne regrettait en rien son geste, de toute manière il n’avait personne pour lui faire la morale. Arrivé devant l’appartement de la jeune danseuse, il s’adossa au mur tout en fermant les yeux tentant de faire disparaître ce sourire de ses lèvres, pas que nourrir un drogué risquait de déplaire à la jeune femme mais si, probablement. Puis il n’avait aucune envie de devoir chercher un autre vampire dans qui croquer pour survivre, santana représentait la simplicité, il sonnait, elle le nourrissait et il repartait. D’ailleurs il s’était toujours demandé pourquoi elle ne lui avait encore jamais demandé qu’il la paye, après tout si la jeune femme était un minimum intelligente peut-être songerait-elle à se faire du bénéfice. Dans tous les cas il s’en contrefichait, dans tous les cas elle lui était utile.

Se décollant du mur, il posa délicatement son index sur la sonnette de l’appartement, appuyant sur celle-ci avant de ne venir croiser ses bras contre sa taille. Il ne savait même pas si elle était présente, quel idiot même pas capable de se renseigner avant de ne venir chez la jeune femme, qu’importe maintenant qu’il était là, il attendrait. Il n’eut guère à attendre bien longtemps, lapant délicatement sa lèvre inférieure avant de n’adresser un doux sourire à la jeune femme. «  j’ai bien cru que tu ne m’ouvrirais jamais, tu permets ?  » Sans même attendre une quelconque réponse, il pénétra dans l’appartement, glissant une main dans sa fine chevelure. C’était comme pénétrer dans son propre appartement, il le connaissait par cœur, y passait beaucoup plus de temps qu’il ne l’aurait fallu, telle une deuxième demeure dans laquelle il se rendait quand il voulait et sans même demander la permission à la propriétaire des lieux. «  tu es ravissante mais tu te doutes bien que je ne suis pas venu ici pour te le dire.  » Se retournant vers la jeune femme, il la détailla du regard avant de ne se rapprocher d’elle, posant le bout de ses doigts sur la nuque de la rouquine. «  j’ai besoin de m’alimenter.  » Oui, iljae était aussi clair que ça, pas de marques de politesse, cela ne servait à rien de toute manière, non ?




Revenir en haut Aller en bas
admin ⸗ the cute pokemon.
avatar
Kim Santana
admin ⸗ the cute pokemon.


∆ BLAZE : ass kicker ; kero
∆ AVATAR : kim hyuna ♥
∆ messages postés : 138
∆ ici depuis le : 15/10/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 305 ans mais 19 ans d'apparence
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : hyspano-américaine
∆ JOB : danseuse professionnelle de danse latine & mannequin à ces heures perdues.
∆ CÔTÉ COEUR : WTF. run baby..run.

∆ MY CRAZY SPELLBOOK :

on m'a élever en me disant que faire ami/ami avec les loups, c'était crade. depuis petite, je suis une rebelle incarnée et donc, j'ai désobéis à cette règle. quand j'étais gamine, alors que je me baladais tranquillement au bord du lac, non au loin du château de ma famille, je suis tomber sur un loup mais.. il n'était pas comme les autres. oh, j'avoue, j'ai toujours été méfiante et là, je n'ai pas oublier de me méfier, surtout pas. Après une bonne analyse, j'ai vite compris qu'il ne ferait aucun mal, pour cause, il était faible..très faible. bizarrement, j'ai voulu lui sauvé sa peau. ce qu'il faisait là ? j'en sais rien mais en tout cas, plus les années passes, plus iljae me colle et vient s'alimenter chez moi. je lui offre mon sang pour garder sa jeunesse et lui, il me paye en nature. il est loin d'être dégueulasse donc autant en profité non ?..
MessageSujet: Re: I just wanna take your legs and wrap 'em 'round [NC-17]   Dim 25 Nov - 17:56



Si vous lisez ceci, alors cet avertissement est pour vous. Chaque mot que vous lisez de ce texte inutile est une autre seconde perdue dans votre vie. N’avez-vous rien d’autre à faire ? Votre vie est-elle si vide que, honnêtement, vous ne puissiez penser à une meilleure manière de passer ces moments ? Ou êtes-vous si impressionné par l’autorité que vous donnez votre respect et vouez votre foi à tous ceux qui s’en réclament ? Lisez-vous tout ce que vous êtes supposés lire ? Pensez-vous tout ce que vous êtes supposés penser ? Achetez-vous ce que l’on vous dit d’acheter ? Sortez de votre appartement. Allez à la rencontre du sexe opposé. Arrêtez le shopping excessif et la masturbation. Quittez votre travail. Commencez à vous battre. Prouvez que vous êtes en vie. Si vous ne revendiquez pas votre humanité, vous deviendrez une statistique. Vous êtes prévenu...

Je lançai un soupire en fixant mon écran puis je n’ai pas trouver mieux à faire qu’attraper la télécommande et éteindre cette foutu télé. Il repassait ce film tellement de fois que ça en devenait chiant. Alors j’avais droit à ce film, ou à des films pour pucelle coincé du cul où tout finit bien, tout est beau, tout est rose. Non mais, putain, dites-moi ce que les nanas adore dans ce genre de film quoi. C’est chiant, c’est à dormir debout. C’est de la merde en gros mais soit. Je me levai en balançant la télécommande sur la table basse et je m’avançai vers la cuisine, fouillant dans mon placard puis je finis par trouver une bouteille de tequila. Je pris un verre de ma main libre et revient vers le canapé, je libérai mes mains en posant la bouteille et le verre sur la table basse puis, je tournai les talons pour m’avancer vers mon ordinateur, histoire de mettre un peu de musique. Oh, je sais ce que vous pensez, vous vous dites surement ‘elle fait pitier avec sa musique et sa bouteille’ mais ne vous inquiétez pas, je n’allai pas vraiment rester enfermé dans mon appartement. La bouteille me servait juste pour m’échauffé avant la grosse soirée à suivre. La musique à fond, le son raisonnant dans la totalité de l’appartement, je m’avançai sagement jusqu’à la salle de bain. J’enlevai mes vêtements et les jeta au sol, après quoi j’entrai dans la cabine de douche et alluma l’eau. Après quelques minutes de lavage intensif, je ressorti de cette cabine et attrapai la première serviette que je trouvai pour ainsi me la glisser autour de mon torse. Un peu courte comme serviette mais on fait avec.. J’avais légèrement la flemme d’aller m’en chercher une autre dans le meuble de ma chambre. Je saisi le sèche-cheveux puis le brancha et par la suite, bien évidemment, j’agitai l’appareil sur ma tignasse, histoire de ne pas chopper froid mais surtout, pour pouvoir bien me coiffer. Une fois terminé, je débranchai le sèche-cheveux et le rangeai. J’attrapai ma trousse de maquillage et plongea mes mains à l’intérieur pour saisir mon eye liner et mon blush. Rien de plus, je ne voudrais pas finir comme une poupée barbie ou comme un drapeau national. Je dessinai un fin trais sur mes yeux puis balança le flacon dans ma trousse, après quoi j’appliquai une légère couche de foudre sur mes joues, histoire de cacher ma peau morbide. Une fois terminer, je traversai le long couloir menant à ma chambre et laissa tomber la serviette au sol. J’avançai vers mon armoire et l’ouvrit puis j’en sorti une tenue fraichement acheté la veille. En quelques minute, j’étais prête.. ou presque.

Habiller, maquiller, doucher.. Il ne me manqué que la paire de chaussures mais ça, c’était prévu pour un peu plus tard. Je sortais de ma chambre et me rendit à nous au salon, je posai mes fesses sur la canapé et ouvrit la bouteille que j’avais laissé sur la table basse. Je me servis un verre de cette boisson si machiavélique et commençai à boire la moitié du verre assez facilement. Malheureusement pour moi, je n’eus pas le temps de terminer mon verre que j’entendis quelqu’un frapper à ma porte. Vu l’heure, ce n’était certainement mon ami qui venait pour m’emmener à la dite soirée. Je me levai et me dirigeai vers la porte d’un air intrigué. Que je sache, je n’attendais pas réellement de visite ce soir. Quelle fût ma surprise en ouvrant la porte. Mes yeux aussi gros que des fraises fixaient cet homme. Ah, il tombait plutôt mal. Iljae, mon cher loup adoré.. Comme si tu n’aurais pas pu te pointé demain, au lieu de ce soir. j’ai bien cru que tu ne m’ouvrirais jamais, tu permets ? Je le vis entré dans l’appartement avant même que je n’eus le temps de dire quoi que ce soit. Dans ma tête, une phrase raisonnée en le regardant passer devant moi : mais je t’en prie mon lapin, entre donc, fait comme chez toi.. Bon ok, en fait dans ma tête, ça sonnait de façon ironique mais ça, il n’en savait rien et il n’avait pas besoin de savoir. tu es ravissante mais tu te doutes bien que je ne suis pas venu ici pour te le dire. Oh, quel beau parleur ce loup, je le fixais longuement dans les yeux tout en fermant la porte derrière moi. Autant dire que les belles paroles, ce n’était pas mon dada. J’étais loin du stéréotype de la nana super romantique et naïve. Je sentais seulement le bout de ces doigts sur ma nuque et rien que ce léger contact me donner relativement chaud. Les loups étaient le parfait contraire des vampires, c’était vraiment amusant. Un être mort et froid face à un être vivant et brulant. De parfait contraire et pourtant, aucun lien haineux envers nous. Rare me dirais-vous. j’ai besoin de m’alimenter. Je souriais bêtement à la suite de son annonce. C’était donc pour ça qu’il était venu à une heure pareille ? Faible toutou. T’as besoin de sang encore plus souvent qu’un être de ma race. « Va t’assoir sur la canapé et n’en bouge pas, je reviens.. » Je m’enfonçai dans le couloir sombre menant à ma chambre ainsi que la salle de bain. Je m’arrêtai à l’entrée de ma chambre et alluma la lumière puis je m’approchai de l’armoire où était disposé des serviettes de bain. J’en sortie une et retourna au salon, éteignant la lumière de la pièce avant de repartir aux côtés de l’affamé. Je m’avançai vers lui et pris place à ces côtés. « Je tiens à te dire que tu tombes assez mal.. Mais vu que t’as l’air faible, autant que tu boives pour aller mieux. » Je détournai mon regard du sien puis fixa mon verre qui était posé face à moi. Sans hésité une seconde, je tendis la main et le saisis puis finis ce qu’il resté.

Je reposai le verre sur la table et me retourna vers le loup. Il avait beau être à quelques petit centimètres de moi, je sentais quand même sa chaleur venir jusqu’à moi, chose que je n’appréciai pas forcément mais je devais faire avec. Soudainement, je posai ma main sur son menton et tourna son visage vers moi. J’observai calmement ces yeux puis fronça les sourcils en le relâchant violemment. « Ça te prend souvent de te shooté quand tu viens chez moi ?! » Un long soupir raisonna légèrement dans la pièce. Décidément, même en connaissant son caractère, il arrivait toujours à m’énerver à un moment ou à un autre. Je soufflai un bon coup puis attrapa la bouteille face à moi rempli mon verre que je saisi après avoir rebouché la bouteille. Je portai le verre à mes lèvres et bu une légèrement gorgé. « T’as besoin de sang maintenant ou t’es pressé pour retourner dans un secouât te shooté à nouveau ? »


❝ glitter on the wet streets silver over everything the river's all wet you're all cold dripping with alchemy shiver stop shivering the glitter's all wet you're all chrome the men cry out the girls cry out the men cry out oh no ❞


Revenir en haut Aller en bas
 

I just wanna take your legs and wrap 'em 'round [NC-17]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before The Dawn; :: we are burning the night together. :: ⸗ gangnam north. :: résidences. :: kim santana & kang jun.-