reflection.



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

NEWS : UN NOUVEAU DESIGN AVEC LA SUBLIME KIM HYUN AH & UN ÉVÈNEMENT QUI VIENT TOUT JUSTE D'OUVRIR SES PORTES ! SOYEZ NOMBREUX !

Partagez | 
 

 reflection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: reflection.   Jeu 29 Nov - 13:02



Comme tous les soirs après le travail, il garait sa voiture en bas du grand bâtiment. Il coupait le contact et restait un moment assit à ne rien faire, juste à penser, sa main sur le volant, ses doigts tapotaient par moment dessus. Après ce moment passait avec ses vieux démons, il entra dans son appartement. Il appela le nom de sa soeur mais, personne ne répondit, il en jugea alors qu'elle n'était pas encore rentrée ou peut-être qu'elle ne rentrerait pas, même si ses vêtements étaient proprement pliés sur le canapé. Jared s'y dirigea tranquillement, il saisit le t-shirt au-dessus de la pile et le porta contre à son nez, elle devait avoir fait la lessive aujourd'hui. Le linge sentait bien, il était imprégné de son odeur et cette simple pensée le fit sourire. Femme à tout faire, pensa-t-il alors qu'il repliait le linge sur la pile. Il se ôta de ses vêtements et prit le temps d'aller sous la douche, il y passa un long moment, l'eau coulait sur son corps fatigué. Puis il se rendit dans sa chambre, enfila un boxer tout propre, un simple jean noir et un pull large de la même couleur. Il traîna des pieds jusqu'au salon, alluma la télévision - comme pour avoir un bruit de fond - et se dirigea enfin vers la cuisine pour préparer son repas. La journée avait été difficile, il avait besoin de repos et il était heureux d'avoir à partir d'aujourd'hui quelques jours de repos rien que pour lui. Pourrait-il partir en vacances? Hm, peut-être qu'il pourrait partir avec sa sœur, dans une petite maison paumée loin de tout, à partager les moments difficiles qu'ils avaient traverser ensemble. En espérant que ça ne dérape pas...

Quelques minutes plus tard il entendit la sonnette retentir, il se pressa de se laver les mains et se dirigea vers la porte. « Encore toi ? » Il ouvrit un peu plus la porte pour voir si tous ses voisins se trouvaient bien chez eux. A en juger le calme assommant qui régnait dans le couloir il se dit qu'il n'y avait personne. Il se décala un peu sur la gauche pour la laisser entrer dans son appartement. Ce lieu sans vie. Lorsqu'il qu'on pénétrait dans l'immense salon, on avait du mal à croire qu'un homme « marié » habitait ici. Il 'y avait rien du tout, pas un seul cadre accrochait au mur, pas une photo, ni même un tableau, les meubles se faisait rare dans la pièce : un canapé, une table basse, puis un téléviseur, dans un coin il y avait aussi un petit meuble dans lequel il y cachait quelques bricoles dont son tourne disque. C'était l'univers de Jared. Sa manière à lui de vivre, comme il le disait, un jour il partirait d'ici. Il irait très loin, en laissant tout ce qu'il posséde, alors à quoi bon ? Un faible sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'il jouait avec la pointe du couteau qu'il avait en main, la tapant doucement contre sa paume. « Tu sais très bien que tu ne peux pas passer comme bon te semble. Je suis censé être marié. Qu'es que les voisins penseront en te voyant ici ? Que tu es ma cousine ? Ma femme n'a pas de famille ici et je n'en ai pas non plus. » Il était très calme, il était bien difficile de l'énerver et même lorsqu'il l'était il ne le montrait pas. Disons qu'il était plutôt inquiet vis-a-vis de lui, il avait rencontré Soo Ah, il ne sait plus comment, c'était récent, peut-être ? Qui sait ? Tout ce qu'il savait, c'est qu'il avait commencé à jouer avec le feu en la laissant prendre une place trop importante dans sa vie. Il lui arrivait de coucher avec elle, juste comme ça, ils avaient ensuite tissés des liens d'amitiés, il l'avait invité ici, chez lui, alors qu'aucunes de ses connaissances ou collègues ne sait où il habite. Et pour conclure le tout, il lui avait avoué qu'il n'avait pas de femme, ni d'enfant que c'était un tissu de mensonge. Bravo, l'intello. Plus il la voyait, plus il se sentait en danger, mais il n'osait pas lui ouvrir la porte et de lui dire de dégager, après tout, il l'appréciait un peu plus chaque jour. Elle n'était pas son type de femme, mais ça ne changeait rien au fait qu'il puisse l'apprécier. Jared se dirigea vers la cuisine et il se remit à la préparation de son dîner. Il ferait du ragoût pour ce soir, du ragoût accompagné de riz. « Tu restes pour manger ? Tu as de la chance, ma soeur ne sera pas là ce soir. » Maintenant qu'elle était revenue de l'étranger, il la voyait plus souvent, il dormait moins seul et avait de la compagnie. Sa soeur était en quelque sorte sa meilleure avant d'être celle qu'il désire vraiment.

Après avoir épluché les légumes, Jared déposa le couteau et se lava les mains pour la seconde fois, il était très hyngénique voir même trop. Il ouvrit un placard et y sortit une marmite assez grande pour contenir tout le bouillon. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, Lim Soo Ah avait beau ne pas être son style de femme, elle était charmante pour son âge, elle avait cette bouche pulpeuse délicieuse, cette petite taille qui lui plaisait bien, ses jolies yeux en amandes bien dessinaient. Il ne pouvait pas faire comme s'il était insensible à son charme. Bien sûr que non. « Je te manquais trop c'est ça ? » Voilà qu'il commençait à la taquiner, il posa la marmite sur la gazinière et se mit à rire comme un crétin. « Qu'es que les jeunes filles peuvent être collantes. »






Revenir en haut Aller en bas
newbie ⸗ i wanna know your name.
avatar
Lim Soo Ah
newbie ⸗ i wanna know your name.


∆ BLAZE : cacao.
∆ AVATAR : sunny (SNSD)
∆ messages postés : 14
∆ ici depuis le : 25/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 23 ans.
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : Coréano-americane
∆ POUVOIR : aucun.
∆ ÉTUDES : 2ème année science et maths
∆ CLUB(S) : aucun.
∆ JOB : Pas de travail.
∆ CÔTÉ COEUR : Un jour peut être on pourra être ensemble... si l'un de nous craque le premier ♥

MessageSujet: Re: reflection.   Jeu 29 Nov - 18:39



    Cette après midi là, Soo Ah avais appelais sa fidèle amie pour se faire une après midi shopping pour trouver des tenues simples mais qui attire l’attention sur elles, car oui ces deux jeune femmes là aiment avoir l’attention et aime au centre d’intérêt de toutes les personnes possible. Tout était parfait cette journée là les bavardages des filles, les critiques possible et inimaginable, des magasins ou les prix les plus chers sont les préférer de ces deux là. Pour prouver aux autres que l’argents fais le bonheur elles prenaient des photos et les posté sur des réseaux sociaux, une fois de plus les filles se fessaient draguées par de beaux voir même très beaux jeune hommes, mais aucun d’entre ne provoquaient en elles se que leurs partenaires de jeux leurs fessais. Car oui Soo Ah est bien célibataire mais à un jeune homme séduisant et charismatique avec qui elle passe de plus en plus de temps lui fessait plus d’effet. Ils jouaient a un jeu qui peu s’avéré mauvais pour eux deux mais rien ne les arrête car dans le fond ils sont attiré l’un par l’autre et vis versa mais sans jamais craqué. Ce jeu leurs suffisaient pour l’instant, se cherché sans jamais se trouvais ou trouvais la fail de l’autre rien ne les arrêtes.

    Leurs journée terminer chacune rentrée de leurs côtés. Soo Ah appel un taxi qui la conduit chez elle. « Enfin! Pensait-elle » Elle enlevait ses talons hauts et posait tous les sacs sur son lit avant de revenir sur son canapé ou elle s’y jetait tranquillement soupirant comme si elle était super fatiguait alors qu’elle n’avait rien fait de trop fatigant. Fermant doucement ses yeux elle repensait à la première fois qu’elle avait vu ce jeune homme qu’elle désire tant a présent. Elle souriait comme s’il était à nouveau prés d’elle alors que ce n’était pas le cas. Elle se leva et décidait d’aller prendre un bain. Elle se déshabillait et entrait enfin dans son bain chaud.

    Après 45 minutes passé dans son bain la jeune femme sortait enfin et pris une tenues parmi ses plus beaux habits, une paire de talon haut un sac accordé et la voilà partie. Ou va-t-elle ? Facile durant son bain elle pensait tellement à ce jeune homme qu’elle décidait d’aller l’embêter un peu. Elle prit donc la route pour l’appartement de celui-ci. Arriver en bas du bâtiment elle jetait un regard un haut de celui-ci et y rentrait facilement arriver devant la porte elle hésitait. « C’est parti ! pensait-elle ». Elle venait de frapper à la porte quelques instant plus tard elle ce retrouvait devant celui qui occupait souvent ces pensées dernièrement. Elle lança un simple « Salut toi ! » Avant de voir qu’il laisser entrée en lui répondant un « Encore toi ? ». Alors quoi il ne voulait pas la voir ? Elle pouvait tout aussi bien repartir et être vexée de ce qu’il venait de dire mais elle lui souriait et entrée dans l’appartement de celui-ci.

    Il reprit presque de suite par « Tu sais très bien que tu ne peux pas passer comme bon te semble. Je suis censé être marié. Qu'es que les voisins penseront en te voyant ici ? Que tu es ma cousine ? Ma femme n'a pas de famille ici et je n'en ai pas non plus. » Elle riait doucement en lui lançant un regard charmeur. « Tu sais il me serait facile de t’appelait pour savoir si je peux passer si seulement tu daignée me donner ton numéro hors tu ne l'as pas fait non plus alors ne te plaint pas de mes passages improvisées. » Apres avoir dis sa elle se déplaça vers le canapé pour y déposait son sac et revenir vers lui en souriant toujours.

    Pour la vexée il en fallait beaucoup car elle n’était pas du genre a ce laissée faire, et surtout a ce laissée atteindre par ce genre de comportement mais quand lui, lui disait ce genre de choses elle trouvait de suite les mots pour lui répondre du tac au tac comme on dit. Elle voyait qu’il était entrain de faire a manger et le regardait simplement faire, elle était admirative des hommes qui savait faire a manger et des hommes qui se débrouillait tout seul sans avoir besoin de quelqu’un pour faire ça ou encore ça. Elle semblait perdue dans ses pensées quand il reprit, « Tu restes pour manger ? Tu as de la chance, ma sœur ne sera pas là ce soir. » Elle était surprise qu’il lui demande ça alors que plutôt il disait qu’il ne voulait pas qu’elle passe chez lui comme ça. « Si tu m’invite alors je reste ». Le regardant et en essayant de provoquait un petit quelques choses chez lui elle détournait le regard pour le lancé dans cette pièce vaste mais qui semblait tellement vide. « On voit bien que tu vis seul... Tellement peu de meubles... » Elle souriait en croisant tendrement son regard. Ce qu’elle aime le plus sur lui c’est bel et bien son regard tendre mais dur à la fois. Ses mains si douce et pourtant forte. Le fait qu’il soit lui mais en même temps quelqu’un d’autre. Il était mystérieux comme garçon et c’est qui l’intriguait le plus. Il venait de finir d’épluchait les légumes pour son plat et lui dit en voyant visiblement qu’il essayait de même de la provoquait. « Je te manquais trop c'est ça ?, Qu'es que les jeunes filles peuvent être collantes. » Il venait donc de dire qu’elle était collante ? Mais Comment pouvait-il dire ça alors qu’elle ne l’avait plus vus depuis leurs dernières nuit ensemble ? Un petit rire se fit entendre de celle-ci quand elle reprit presque aussitôt « Quelle bonne blague me sors-tu là, que tu me manque ? Humpf Tu me ferais presque tordre de rire bien sur que non tu ne me manquais pas mais quand tu dis cela on pourrait presque croire que c’est moi qui te manquait... Tu trouve vraiment que je suis collante ? Alors que notre dernière rencontre remonte à plus d’un mois... Tu es tellement drôle comme garçon et pourtant tellement mystérieux. »




Dernière édition par Lim Soo Ah le Ven 30 Nov - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: reflection.   Jeu 29 Nov - 19:42


En y repensant, il est vrai qu'il n'avait jamais cherché à lui donner son numéro de téléphone. Il se persuadait que c'était trop dangereux, qu'il lui en avait assez donné comme ça. Son numéro de téléphone ? Et puis quoi encore ? Il bouffa de rire et lui tourna tout simplement le dos alors qu'il jouait avec son couteau. Il ne pouvait donc pas lui faire la morale sur ces heures de passages, l'emmerde. Et qu'es qu'il ferait si un jour elle tombait nez à nez avec sa soeur, qu'es qu'il lui dirait ? Elle n'était pas dupe, elle savait plus ou moins que son frère avait pu avoir des relations sexuelles avec d'autres femmes, mais tomber nez à nez avec elle ? Oh non, ça serait juste un cauchemar. Il secoua la tête de gauche à droite, cligna trois fois des yeux et se remit au boulot, il avait tout de même une bonne tonne de légumes à éplucher, carottes, navets, pomme de terres, poireaux. Le silence gagna un moment l'appartement, seul les échos de la télévision se faisait entendre, encore les infos, toujours les infos, Jared ne se passionnait pas pour les jeux télévisées, seul les documentaires et les informations pouvaient captiver son attention. Il ne la regarda pas au moment où il lui demanda si elle voulait manger, disons qu'il fit semblant, pour paraître plus au moins poli. « Si tu m'invite alors je reste » En espérant qu'on ne fasse rien d'autre que de manger et blablater, parce que ce soir tu ne pourras pas passer ta nuit dans mes draps, pensa-t-il. Il fallait qu'il pense de cette manière, pour ne pas tenter le diable. Pas de sexe, surtout pas de sexe Jared. « On voit bien que tu vis seul... Tellement peu de meubles... » Il se figea net, un faible sourire se dessina sur ses lèvres. Comment devait-il le prendre ? Comme un compliment ? Une insulte ? Un léger soupir s'échappa de ses lèvres charnues, son regard fixait le légume qu'il avait en main. Ça lui rappelait à quel point il pouvait être misérable de vivre de cette façon. Pourquoi les femmes lui portaient de l'attention? Pourquoi appréciaient-elles ce côté plein de mystère sans se douter qu'il pouvait bien faire du mal? Comme tuer par exemple. Parce qu'il était un exemple parfait, n'est-ce pas ? L'époux parfait. « Tu connais beaucoup de personnes qui ont des appartements semblables au mien ? Quel genre de personne normale viverait de cette manière ? Elles doivent être bien tristes. » Tellement. Il sortit enfin sa belle marmite et l'admira un moment, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas pu prendre le temps de cuisiner quelque chose qu'il aime vraiment, ça lui faisait énormément plaisir, son sourire en disait long sur ce qu'il ressentait.

Il posa la marmite sur la gazinière, après ça il mit les légumes dedans. Pourquoi lui rendait-elle visite ? Elle lui manquait déjà ? Depuis combien de temps ne s'étaient-ils pas vu ? Il se retint de lui poser la question, il savait à quel point les femmes pouvaient être sensibles à ce genre de petits détails. Toujours à se vexer pour un rien, presque incroyable. Elle devait être fou de lui pour venir aussi tard chez lui ou peut-être qu'elle avait une idée derrière la tête. Pas de sexe. Pas de sexe. En l'entendant rire, il se retourna complètement pour lui faire face, elle était tranquillement installée sur le canapé de son salon, les jambes croisées. Elle portait cette jolie petite robe et un gilet pour cacher ses petits bras. Il n'avait pas vu qu'elle était aussi élégante à son entrée dans l'appartement, Jared claque sa langue contre son palais. « Quelle bonne blague me sors-tu là, que tu me manque ? Humpf Tu me ferais presque tordre de rire bien sur que non tu ne me manquais pas mais quand tu dis cela on pourrait presque croire que c’est moi qui te manquait... Tu trouve vraiment que je suis collante ? Alors que notre dernière rencontre remonte à plus d’un mois... Tu es tellement drôle comme garçon et pourtant tellement mystérieux. » Il cligna une fois des yeux, puis une seconde fois. Il leva l'index, la tête légèrement penchait comme s'il allait dans l'instant répliquer, mais il fait part d'abstinence. Il retourna tout simplement au fourneau, mit les épices dans le bouillon et il mit enfin la marmite sur le feu. Il pourrait préparer le riz dans une heure, un ragoût prend tout de même du temps avant de cuire et puis une fois cuit ça ne refoidit pas d'un coup. Jared se dirigea lentement vers le canapé, jeta un coup d'oeil vers la télévision comme si c'était plus intéressant. « Plus d'un mois ? Tu as une bonne mémoire. » La voix de Jared n'avait rien de puissante, elle était très douce, on pourrait même dire presque suave et l'expression de son visage était toujours très accueillante, chaleureuse. « Tu trouves ça drôle ? Je ne me poserais pas tant de questions si tu n'étais pas habillé de cette façon. » Mais encore. « C'est en pensant à moi que tu t'es habillée de cette façon, pas vrai ? » Il posa sa main sur la cuisse de la jeune fille un sourire joueur sur les lèvres « Tu la énième personne à me dire que je suis mystérieux. Tu trouves ça mal ? » Sa main dériva entre ses cuisses « Ne t'en fais pas, je n'irais pas plus loin. » Quel enfoiré ! Il se mit à rire sous l'expression de la belle Soo Ah et il s'installa à côté d'elle, les bras croisés contre la poitrine.






Revenir en haut Aller en bas
newbie ⸗ i wanna know your name.
avatar
Lim Soo Ah
newbie ⸗ i wanna know your name.


∆ BLAZE : cacao.
∆ AVATAR : sunny (SNSD)
∆ messages postés : 14
∆ ici depuis le : 25/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 23 ans.
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : Coréano-americane
∆ POUVOIR : aucun.
∆ ÉTUDES : 2ème année science et maths
∆ CLUB(S) : aucun.
∆ JOB : Pas de travail.
∆ CÔTÉ COEUR : Un jour peut être on pourra être ensemble... si l'un de nous craque le premier ♥

MessageSujet: Re: reflection.   Jeu 29 Nov - 22:08


    S’il ne voulait pas me donner son numéro, Soo Ah ne chercherais pas non plus à l’avoir. Pourquoi il ne le lui donnerait pas seul lui en avait la réponse mais sa ne dérangeait pas la jeune fille de l’avoir ou pas le jeu avait commençait et il ne savait pas encore se qu’il avait amorçait chez elle. Elle voyait qu’il cherchait un moyens de l’empêchait de revenir une autre fois... Mais pour qu’elle bonne raison ? Elle voulait savoir se qu’il l’empêchait tant d’être heureux. Bien que son visage sois doux et attendrissant il y a cette lueur dans ces yeux, cette lueur qui attire tant Soo Ah vers lui cette lueur qui lui fait pensait a ... elle. A elle quand elle avait dis toute ces mauvaise choses a son père et pourtant depuis elle c’était éteinte alors que lui elle est constante. C’est bizarre un jour elle comprendra peut être ce qu’il fait qu’il a tant de... Comment qualifier cette lueur ? Haine ? Tristesse ? Soo Ah N’en savait rien et ne voulait pas en savoir plus pour l’instant.

    Il semblait concentré sur ces légumes... à quoi pouvait-il bien pensée ? Elle ne se posait pas la question plus longtemps parce qu’elle savait pertinemment qu’elle n’aurait pas de réponse si elle osait lui demandait. Elle tournée donc sa tète vers la télévision pour y voir... Les informations télévisées. Elle riait et lui dit, « Tu regarde souvent les informations à la télévision toi ? ». Enfin bref comment allait se passée cette nouvelle soirée ? Allaient-ils craquaient et se sauté au coup avant de finir la soirée dans un lit ou tout simplement mangée et discuter autour d’un verre ? La réponse resté à être découverte mais Soo Ah pensait a quelque chose de simple encore une fois elle pensait juste a manger et discuter. Elle voulait en savoir d’autant plus sur lui comme a chaque fois. Quand Soo Ah avait abordé le sujet de son appartement il avait fait mine d’être légèrement vexée et pourtant il avait répondu simplement : « Tu connais beaucoup de personnes qui ont des appartements semblables au mien ? Quel genre de personne normal vivrait de cette manière ? Elles doivent être bien tristes. » Cette phrase avait refroidit la jeune femme, « alors il serait bel et bien triste ? Pensait-elle » Elle voulu lui posait des tonnes de question mais il penserait qu’elle ne serait qu’une fouineuse hors ce n’est pas le cas elle répondait simplement par : « Oui ! J’en connais d’autres qui vivent dans ce genre d’appartement, et elles ne sont pas triste simplement elles pensent qu’elles vont partir dans pas longtemps... c’est triste en effet mais c’est leurs choix. Tu ne va pas partir si ? » La jeune fille s’inquiétait à présent de savoir s’il comptait partir, allait-il la laissé comme ça seule ? Sans jamais donnée de nouvelle ou ne serait-ce que lui donnée des nouvelles ? Elle se posait trop de questions et en avait mare de réfléchir a ça ou ça, elle tournait la tète de gauche a droite comme pour effacé ces pensées là de sa tète et souriait a nouveau en le voyant sourire face a son plat en préparation.

    Il était vraiment beaux quand il souriait pas qu’il ne le soit pas quand il ne souriait pas mais simplement qu’il paraissait vraiment sérieux. Elle souriait encore a cette vue, quand il cligna des yeux comme pour lui dire quelques choses et pourtant il se tut. Quelques temps après et doucement il se dirige vers le canapé et donc vers Soo Ah. Elle le regarde tendrement et en souriant, « Tu prépare quoi a manger ? » Faire la conversation alors qu’il est intrigué par la télé. Il commença : « Plus d'un mois ? Tu as une bonne mémoire. » Elle sourit. « Tu me sous estime ? Pourtant je pensais que tu t’en rappelais aussi. Je vois que je me suis trompé sur ton compte. » Elle disait sa dans une voix simple et tendre, en croisant son regard qui était puissant et fort. Il reprit de suite. « Tu trouves ça drôle ? Je ne me poserais pas tant de questions si tu n'étais pas habillé de cette façon. » Elle sourit sans même répondre mais il reprit encore la provoquant : « C'est en pensant à moi que tu t'es habillée de cette façon, pas vrai ? » Pardon ? Mais il devenait fou de dire ce genre de chose en plus de poser sa main sur sa cuisse mais qu’est-ce qu’il avait en tète. Contre son gré elle frissonnait a son contact : « il est vrais que cette tenue est jolie mais malheureusement pour toi ce n’est en pensant a personne d’autre qu’à moi-même que j’ai pensé en la mettant. » Son sourire ce fait provocateur « Pas trop déçus ? » Elle voulait jouait et voir comment cela tournerais mais voila qu’il continue : « Tu la énième personne à me dire que je suis mystérieux. Tu trouves ça mal ? » Elle reprit un ton sérieux quand il dit sa. « Cela colle a ta peau si l’on peut dire sa comme sa, je trouve que le fait d’être mystérieux donne en vouloir en savoir plus sur toi ... » Voilà qu’elle détourna le regard après avoir répondu a cela mais lui n’avait pas l’air de voir sa comme sa... étant donner qu’il continue sa route entre les jambes de la jeune femme. « Ne t'en fais pas, je n'irais pas plus loin. ». Elle avait un sourire amer a cette phrase mais trouva de suite a lui répondre... « Pourquoi t’arrêter là ? Aurais-tu peur de perdre le contrôle une fois de plus ? Sa te rappelle notre dernière fois c’est ça ? C’est tellement drôle comme situation tu semble t’être fixait des limite à ne plus franchir apparemment... combien de temps va tu tenir cette fois ? ». Alors là elle le provoquer vraiment sans même savoir ce qu’il ferais par la suite...

Spoiler:
 



❝Une vie sans amour, c'est une vie sans soleil.❞
Oh Oppa najombwa nareul jom barabwa Cheoeumiya ireon nae maltu hah Meorido hago hwajangdo haetneunde Wae neoman neoman moreuni Dugeundugeun gaseumi tteollyeowayo Jakkujakku sangsangman haneungeoryo Eotteoke hana kotdaenopdeon naega ♪




Dernière édition par Lim Soo Ah le Ven 30 Nov - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: reflection.   Ven 30 Nov - 16:54


« Oui ! J’en connais d’autres qui vivent dans ce genre d’appartement, et elles ne sont pas triste simplement elles pensent qu’elles vont partir dans pas longtemps... c’est triste en effet mais c’est leurs choix. Tu ne va pas partir si ? » Il se contenta de soupirer, quel âge avaient-elles ? Il se retint de lui poser la question, il ne voulait pas paraître curieux et surtout pas sur la vie d'autrui. Mais, elles avaient toutes la même raison que lui, ne pas remplir un endroit vide alors qu'on sait très bien qu'on ne pourra pas vivre très longtemps ici. La cause de cette manie ? Le fait qu'il est tué ses parents, ce psychologue aussi. Il ne pouvait pas rester trop longtemps dans ce pays, il n'était plus à l'abri et son frère venait à l'apprendre, il pouvait être sur qu'il le descendrait dans les jours à venir. Un assassin en liberté ne peut pas refaire sa vie normalement, il ne peut pas se marier, avoir le cœur léger, prendre soin d'une famille, il est sans cesse obligé de fuir, de se cacher, de changer d'identité. Jared, Manuel. Manuel, Jared. Il ne savait même plus qui il était, le concerné avala difficilement sa salive, voilà maintenant qu'il avait envie d'en parler. De s'exprimer, de se plaindre de cette situation et comme par hasard, sa sœur n'était pas là pour l'épauler, pour l'écouter. Un soupir de frustration s'échappa d'entre ses lèvres. « Si, je compte partir. » Qu'es qu'il pouvait lui dire d'autre ? Lui mentir ? Il avait déjà fait assez de mal comme ça. Il ne pouvait pas rester ici, ça n'était pas sa place, il n'est pas un homme stable, il ira exercer son métier en Australie qui sait, Dany avait dit que l'Australie lui ressemblait, ou peut-être en Nouvelle-Zélande ou en France, oh oui, la France il aimerait la visiter. Il versa un peu d'huile d'olive sur les légumes, les poudra d'épices, il alluma le feu au maximum, posa le couvercle sur la marmite et la rejoignit dans la salon. Il fixait les informations qui diffusait sur l'écran télévisé. Un mort, deux morts, un disparu un attentat, ça ne s'arrêtait pas, et pourtant, il ne cessait de les regarder, parce qu'il avait besoin de s'informer, se demandant si un jour il apercevrait le titre : « Un couple américano-cubain a été retrouvé après plus de X années. Il semblerait qu'il avait des enfants, le voisinage dit qu'ils auraient disparus. » A ce moment qu'es qu'il ferait ? Il s'enfuirait avec l'arme qu'il cache dans sa chambre, les papiers les plus importants et il prendrait le premier avion pour le premier bled paumé. « Tu prépare quoi a manger ? » Jared sortit de sa rêverie et afficha un faible sourire « Du ragoût et du riz pour accompagnement. Ça te va ? » Il tapota doucement la tête de la jeune fille et se pencha un peu pour lui faire face. Plus d'un mois sans la voir. Alors c'était donc ça ? Pff, les femmes ont pour dons de retenir beaucoup de choses inutiles dis-donc. Plus d'un mois. « Tu me sous estime ? Pourtant je pensais que tu t’en rappelais aussi. Je vois que je me suis trompé sur ton compte. » Tu te trompes sur tellement de chose ma chère. Il haussa tout simplement des épaules, ce sourire enfantin sur les lèvres, après tout, il était Jared, l'homme mystérieux. « J'ai déjà du mal à retenir la date à laquelle je suis né tu sais. » Et il ne mentait toujours pas, il en inventait tellement.

Son sourire s’élargit, la question qui lui vint fut beaucoup plus drôle, il la provoquait, sans même émettre le ton. Pourquoi c'était-elle habillé de cette façon ? Pour lui faire plaisir ? Pour qu'il puisse craquer et la porte jusqu'à son lit et qu'ils terminent comme nombreuses de ses nuits ? Sa main se posa sur sa cuisse qu'il caressa de son pouce.« il est vrais que cette tenue est jolie mais malheureusement pour toi ce n’est en pensant a personne d’autre qu’à moi-même que j’ai pensé en la mettant. » Silence « Pas trop déçus ? » Non, pas vraiment. Il haussa tout simplement des épaules, il avait tout de même envie de lui montrer qu'il était bien difficile de le mettre à terre, de le rouler dans la boue. Il est beaucoup plus vicieux qu'elle peut le croire. « Si, un peu. » mentit-il pour rire. Elle n'était pas la première à lui dire qu'il était mystérieux, toutes les femmes le disaient, la mère adoptive le disait alors qu'il était très jeune, son frère fronçait des parfois des sourcils en regardant son visage, comme s'ils se défiaient, il n'arrivait rien à percevoir et c'était de même pour sa sœur et les femmes avec qui il couchait. La réponse de la jeune fille le fit tout de même rire, il ne s'attendait pas vraiment à de réponses de sa part. Ah ! Voilà un défaut qu'il lui reprocherait, le fait de vouloir lui passer dessus, de vouloir être plus forte que lui. Le fait de trop parler et de ne pas être trop intimidé en sa présence. Il ne répondit pas, il n'en jugea pas l'utilité en vrai. Ses mains se glissèrent entre ses jambes, mais il s'arrêta soudainement. Pas de sexe, pensait cette petite voix dans sa tête. Surtout pas de ça, t'as déjà eu ta dose dans le mois, ta patiente ne t'as donc pas suffit ? « Pourquoi t’arrêter là ? Aurais-tu peur de perdre le contrôle une fois de plus ? Sa te rappelle notre dernière fois c’est ça ? C’est tellement drôle comme situation tu semble t’être fixait des limite à ne plus franchir apparemment... combien de temps va tu tenir cette fois ? » Il s'était installé à ses côtés, son sourire se relâcha, ses yeux fixèrent l'écran animé par de diverses images. Il saisit la télécommande et zappa à plusieurs reprises. Il essayait de ne pas porter d'attention aux paroles de la jeune fille, mais elles avaient comme un écho dans sa tête, désagréable. Il s'arrêta sur la chaîne musicale et stagna un moment avant de zapper une nouvelle fois. « Oui, j'ai peur. Si ça me rappelle notre dernière nuit ? Non, pas vraiment. Disons que j'ai déjà eu ma dose du mois. Ensuite, comment dire. Je ne trouve pas ça particulièrement drôle et puis pour finir je tiendrais tellement longtemps, que tu finira par venir de toi-même. » Il s'arrêta sur la chaîne animalière et déposa la télécommande sur la table basse. Elle voulait jouer ? Il pouvait jouer, même très longtemps vous savez, il pouvait aussi être odieux aussi. Il lui fit un petit clin d’œil et soupira en croisant les bras. « Avoue le, je te manquais un peu. » Il rapprocha son visage du sien, ce sourire de gamin accrochait aux lèvres « Avoue, avoue. » Il prit ses distances, s’éclipsa de la pièce. Il revint avec une cigarette aux doigts et son briquet en argent. Jared reprit place sur le canapé, alluma la barre de tabac et il en aspira une bouffée qu'il recracha en un volcan.





Revenir en haut Aller en bas
newbie ⸗ i wanna know your name.
avatar
Lim Soo Ah
newbie ⸗ i wanna know your name.


∆ BLAZE : cacao.
∆ AVATAR : sunny (SNSD)
∆ messages postés : 14
∆ ici depuis le : 25/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : 23 ans.
∆ DE SEXE : Féminin
∆ NATIONALITÉ : Coréano-americane
∆ POUVOIR : aucun.
∆ ÉTUDES : 2ème année science et maths
∆ CLUB(S) : aucun.
∆ JOB : Pas de travail.
∆ CÔTÉ COEUR : Un jour peut être on pourra être ensemble... si l'un de nous craque le premier ♥

MessageSujet: Re: reflection.   Ven 30 Nov - 19:48


    « Si, je compte partir. » Alors là il commençait vraiment bien. La jeune n’en revenait pas Comment devait-elle prendre ça ? Il comptait bien la laissait après avoir joué avec elle ! Elle se leva et le regardait furieusement. « T’es franchement qu’un beau salaud ! Alors tu compte partir et tu ne m’en parle pas. Je ne compte vraiment pas pour toi ! » Sa réaction était peut être abusé mais il comptait vraiment pour elle-même si elle ne lui disait pas ouvertement pour elle il est celui qui pourrait prendre la place de petit ami, et lui ce jouait finalement d’elle. Sans chercher a lui parlé de ce genre de choses. Elle se tenait là devant lui croisant son regard ébahis. Puis reprit sa place prés de lui « Je suis désoler je me suis laissé emporter mais pourquoi tu ne m’en as pas parlé plus tôt ? Tu pars quand ? » La voilà replongé dans ses pensées. Elle pensait du moins se projetait dans un futur sans lui. Pour elle le fait qu’elle ait quelqu’un comme lui prés d’elle lui semblait rassurant elle savait que quand elle n’allait pas bien elle pouvait aller le voir et se plongeait dans un jeu pour oublier son problème, elle savait aussi qu’elle avait quand même une place dans son cœur mais à présent elle en doutait... « Je voudrait juste savoir... Si tu pars... J’aurais des nouvelles de toi ou on ne se verra plus du tout ? » Apres avoir posée cela comme question elle pensait qu’elle ne devait pas gâcher sa soirée pour ce genre de choses. Après lui avoir demandait ce qu’il préparait pour manger il reprit par : « Du ragoût et du riz pour accompagnement. Ça te va ? » Il lui tapotait la tète comme si elle était une gentille fille, Elle prit sa main et posa la sienne par-dessus en souriant « C’est parfait ! ». Elle lâchait doucement sa main avec une once de tristesse dans les yeux. « Allait reprend toi ! Il ne doit pas voir que tu tien a lui sinon il en jouera et se moquera de toi. Pensait-elle » Elle croisa à nouveau son regard et sourit. Elle pensait vraiment qu’il n’avait pas de mémoire et il confirmait ce qu’elle pensait : « J'ai déjà du mal à retenir la date à laquelle je suis né tu sais. » Elle se prit d’un fou rire et le regarda : « Tu es sérieux là ? Ha haha. »

    Elle riait toujours, quand il reprit à nouveau « Si, un peu ». Alors il était déçut qu’elle n’ait pas choisit ses vêtements par rapport a lui. Que pouvait-elle répondre a sa ? Elle réfléchie un moment avant de trouvé la réponse parfaite, « La prochaine fois je m’habillerais en pensant a toi et je viendrais te voir. » Puis après un léger silence elle continua « sa te convient monsieur ? » Elle espérait toujours en savoir plus sur lui et se n’es jamais le cas. A Chaque qu’ils se voient ils entrent dans un jeu différent et n’apprenne pas vraiment à se connaitre plus. Il ne savait pas qu’elle avait des problèmes avec ses parents qui la pourrie gâtent pour qu’elle se taise et fasse ce qu’ils veulent. Il ne savait pas qu’elle était devenue comme elle est parce qu’il rendu ainsi et qu’elle leurs en veux. Rien de tout sa juste des petits jeux entre eux ils se cherchent toujours sans jamais se trouvaient. Comment ce jeu finira t-il ? Sera-t-elle la perdante et la plus triste des deux ? Lui sera-t-il triste ? Elle voulait s’amuser à le provoquer et aux premiers abords il ne semblait pas entré dans son jeu mais après un court silence et dés qu’il eu finit de changé de chaine il reprit : « Oui, j'ai peur. Si ça me rappelle notre dernière nuit ? Non, pas vraiment. Disons que j'ai déjà eu ma dose du mois. Ensuite, comment dire. Je ne trouve pas ça particulièrement drôle et puis pour finir je tiendrais tellement longtemps, que tu finiras par venir de toi-même. » Comme pouvait-elle réagir face a son invitation à venir d’elle-même vers lui, elle pouffé de rire et le regarda tendrement : «Alors là mon beau tu peux toujours rêver pour que je vienne de moi-même vers toi, viendra un moment ou tu en auras mare de faire attendre une jeune fille comme moi que tu viendras de toi-même, et puis tu as eu ta dose ? Ah c’est bon à savoir... Essaye juste de tenter quelques choses ce soir et je t’enverrais sur les roses en disant simplement que tu as eu ta dose pour le mois. » Alors comme sa il avait était voir quelqu’un d’autre pour se satisfaire ? Soo Ah devait-elle être vexée ? Ou alors c’est d’elle dont il parle ? Tout se mélangeait dans sa tète comment pouvait-elle pensait qu’il était allait voir ailleurs ? Serait-elle jalouse ? C’est fort possible mais elle n’en savait vraiment rien elle-même. Voyant qu’elle partait dans ses pensées il recommençait avec ses petites provocations. « Avoue le, je te manquais un peu. » Sil lui manquait ? En partie oui elle voulait le revoir et surtout le remettre dans son lit car pour elle il était le meilleur coup qu’elle s’était fait depuis longtemps, alors on peut dire que de ce côté-là il lui avait manqué mais elle ne lui dirait surement jamais. « Avoue, avoue. » Elle souriait, Il avait vraiment envie d’entendre sa ? Alors elle le lui dirait. « Bon d’accord j’avoue que tu me manquai et que j’avait envie de te remettre dans mon lit encore une fois. ». Était-il satisfait à présent ? Comment allais t-il réagir de tout ce qu’elle avait bien pu lui dire ?



❝Une vie sans amour, c'est une vie sans soleil.❞
Oh Oppa najombwa nareul jom barabwa Cheoeumiya ireon nae maltu hah Meorido hago hwajangdo haetneunde Wae neoman neoman moreuni Dugeundugeun gaseumi tteollyeowayo Jakkujakku sangsangman haneungeoryo Eotteoke hana kotdaenopdeon naega ♪


Revenir en haut Aller en bas
werewolf ⸗ i'm born to be wild.
avatar
Lee Jared
werewolf ⸗ i'm born to be wild.


∆ BLAZE : chun
∆ AVATAR : jung yunho.
∆ messages postés : 42
∆ ici depuis le : 03/11/2012



∆ ÂGÉ(E) DE : vingt-six ans.
∆ DE SEXE : Masculin
∆ NATIONALITÉ : américano-cubain.
∆ JOB : médecin généraliste.
MessageSujet: Re: reflection.   Lun 3 Déc - 18:59


Sa réaction ne l'étonna pas. Qui sourirait après une annonce aussi grosse qu'une bombe. Même lui avait du mal à assumer cette situation, mais comme sa conscience le lui disait, il n'avait pas le choix. Il fallait qu'il s'en aille, très loin, quelque part ou personne ne pourra le retrouver. Demain qui sait. Peut-être dans une semaine. Il partirait. Un salaud ? Elle était si attaché que ça à lui ? Si elle ne comptait pas pour lui ? Il n'osa pas la regarder, il ne savait pas vraiment. Il essayait du mieux qu'il pouvait de ne pas s'attacher aux autres, de ne pas se mélanger pour ne faire de mal à personne. Finalement, ce qu'il redoutait le plus arrivait ce soir même. « Je suis désoler je me suis laissé emporter mais pourquoi tu ne m’en as pas parlé plus tôt ? Tu pars quand ? » Il ne répondit pas, l'odeur du dîner chatouillait ses narines, le ragoût était donc entrain de cuire. Il s'humecta les lèvres, ses yeux se fermèrent un instant alors qu'il était tranquillement assit dans son canapé. La vérité est quelque chose qui fait mal, si mal. Le rôle du méchant loup ne lui allait vraiment pas. Ce costume n'allait pas à Manuel. Jared ne va pas à Manuel. C'est trop difficile de se faire passer pour quelqu'un d'autre. C'est trop difficile de se retourner à l'entente d'un autre prénom et de sourire tranquillement. « Je voudrait juste savoir... Si tu pars... J’aurais des nouvelles de toi ou on ne se verra plus du tout ? » Il secoua de la tête, un sourire triste sur le visage. Le fait de quitter ce petit appartement lui faisait bizarrement mal au cœur. Peut-être que sans s'en rendre compte il s'était plus ou moins lié d'amitié avec cet endroit. Peut-être qu'il emmènerait sa sœur lorsqu'il s'en irait. Il était sûr qu'elle serait capable de le suivre. Il était bien la seule sur qui il pouvait compter, la seule qui ne pouvait pas le laisser tomber du jour au lendemain. Sa seule famille. « Rien est encore sur. Du coup, je ne peux pas t'éclairer, moi-même je ne sais pas quand je partirais. Le temps me le dira. Je ne veux pas te mentir, tu sais mais, je pense qu'une fois que je serais loin d'ici, tu n'aura plus besoin de t'accrocher à un mec comme moi. C'est adorable de voir que je peux compter dans le cœur de quelqu'un, mais oublie-moi une fois que je ne serais plus là. D'accord ? » Fait comme si je n'avais jamais exister, comme si tu n'avais jamais connu ce lieu. Oublie tout simplement, avait-il envie de dire, mais il le garda pour lui. Dur réalité.

Il sourit doucement en la voyant acquiser au menu qu'il lui préparait. Tant mieux. Il sourit en voyant la petite main prendre la sienne. Il n'y avait pas de quoi en faire tout un drame, il n'était pas l'homme fait pour elle. Il était trop étrange, trop libertin sur les bords et indécis surtout. Il lui caressa doucement la tête. « Tu es sérieux là ? Ha haha. » osa-t-elle lui demander une fois qu'il lui avoua qu'il avait du mal à retenir sa date de naissance. Oui, c'était vrai. Il changeait constamment de date de naissance. Il avait été abandonné dans une forêt avec sa sœur, par ses parents les loups. C'était ce qu'il pensait, ou peut-être c'étaient-ils perdus. Jared ne s'en souvient plus trop. Le seul souvenir qui lui vient à partir de ce moment-là, c'est cet orphelinat, à croire qu'il était là-bas. Tous les souvenirs qui le lie réellement à sa famille ne sont plus là. On lui avait attribué une date de naissance selon son âge, puis un nom qui fut Manuel. « Très sérieux même. Je crois que je suis né en novembre et je n'en suis même pas sur tu vois. » Il se mit à rire. Il n'avait pas de quoi en faire un drame ou d'être triste, il s'en fichait royalement. C'était bon de rire un peu. Après l'avoir longuement provoqué il lui avoua qu'il était un peu déçu de sa réponse. Enfin bon, ils n'étaient pas ensemble, elle n'avait pas à s'habiller en fonction du jeune homme. Et puis elle ne connaissait pas vraiment ses goûts en ce qui concerne les vêtements pour femme. « La prochaine fois je m’habillerais en pensant a toi et je viendrais te voir. » Il sourit et hocha tout simplement de la tête. Si elle voulait. La conversation allait de fil en aiguilles et plus ça allait, plus le fait qu'elle le cherche autant le déplaisait. Tu parles trop, pensait-il. Elle le provoquait, mais du très mauvais sens, ce qui le fit éclater d'un coup. Il ne criait pas, il n'était pas non plus désagréable, mais les mots qu'il employait était tout de même un peu blessant. Sa dose du mois ? Min Jeong, cette patiente qu'il appréciait beaucoup, ça avait dérapé d'un coup. Il avait dérapé, c'était lui le fautif de cette putain d'histoire. «Alors là mon beau tu peux toujours rêver pour que je vienne de moi-même vers toi, viendra un moment ou tu en auras mare de faire attendre une jeune fille comme moi que tu viendras de toi-même, et puis tu as eu ta dose ? Ah c’est bon à savoir... Essaye juste de tenter quelques choses ce soir et je t’enverrais sur les roses en disant simplement que tu as eu ta dose pour le mois. » Il pouffa de rire alors que ses yeux fixaient attentivement l'écran. La documentation sur les animaux lui plaisait beaucoup. « Faisons ça alors. Ne t'approche pas de moi ce soir. » Il croisa les bras. Faire attendre une fille comme lui ? Qu'es qu'elle pouvait bien dire par là. Il pouvait la faire attendre longtemps s'il voulait. Elle l'aimait ou quoi ? Il ne se pressa pas pour lui poser la question il se contenta de tourner la tête et de l'insista à avouer qu'il lui avait manquait. Il avait cette moue adorable sur le visage, on aurait presque cru voir un enfant. Il se leva, le temps de se diriger dans sa chambre et de soustraire une nouvelle cigarette à son paquet. Il l'alluma une fois installé à côté de la jeune fille. Une de temps en temps ça fait pas de mal. « Bon d’accord j’avoue que tu me manquai et que j’avait envie de te remettre dans mon lit encore une fois. » Quoi ? Il s'arrêta soudainement de recracher la fumée de la cigarette et planta son regard dans le sien. C'était son but ? « Mais bon, ça ne sera pas possible, étant donné que tu comptes m'envoyer balader si je tente quelque chose. » Et oui. Il n'oubliait pas. « Tu ne serais pas accroc ou amoureuse de moi ? »




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: reflection.   




Revenir en haut Aller en bas
 

reflection.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Before The Dawn; :: we are burning the night together. :: ⸗ gangnam south. :: résidences. :: lee jared.-